L'enquête continue à Longeborgne

chargement

ENQUETE L'enquête continue à Bramois après l'agression du dimanche de Noël.

  28.12.2016, 16:54
La police scientifique, mais aussi l'institut médico-légal, sont sur la brèche pour élucider cette affaire.

Le mystère plane toujours sur l’identité du corps retrouvé dimanche dans la rivière La Borgne à Bramois, quelques heures après l’agression perpétrée sur trois personnes vers l’ermitage de Longeborgne.

Si le parallèle entre les deux affaires est très vraisemblable, le Ministère public indiquait mercredi que le corps trouvé dans la rivière n’a toujours pas été formellement identifié et se refuse à communiquer d’autres éléments pour l’instant, les investigations et analyses étant encore en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’affaire.

Il ne confirme pas une information selon laquelle un couteau aurait été retrouvé près de la rivière.  Toutefois, dès le 25 décembre le Ministère public a écarté l’hypothèse que l’agresseur soit une tierce personne toujours en liberté. «Il n’y a pas de personne potentiellement dangereuse dans la nature», précisait en effet dimanche Nicolas Dubuis, le procureur général. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FAITS DIVERSUne victime de Longeborgne raconte son agressionUne victime de Longeborgne raconte son agression

Fait diversLongeborgne: le périmètre toujours boucléLongeborgne: le périmètre toujours bouclé

Top