07.08.2015, 14:00

Derborence, un mythe à la poursuite de son passé

Premium
chargement
1/4  
Par FRANÇOIS DE RIEDMATTEN

300 ANS La commémoration de l'éboulement du massif des Diablerets a débuté. Du théâtre, un livre et une exposition photo sont dédiés à ce site géologique exceptionnel.

23 septembre 1714. Un dimanche. Ce jour-là, entre 2 et 3 heures de l'après-midi, les parois de la falaise sise sous le glacier des Diablerets ont vibré comme jamais. Quinze morts, 55 mayens anéantis, des centaines de têtes de bétail perdues ainsi que trois alpages. Trois cents ans plus tard, les communes de Conthey, Vétroz et Ardon veulent se...

À lire aussi...

Restez chez vousCoronavirus: la Ville de Sion garde ses zones de rencontre ouvertesCoronavirus: la Ville de Sion garde ses zones de rencontre ouvertes

PréventionCoronavirus: Crans-Montana ferme toutes ses places de jeux et zones de rencontreCoronavirus: Crans-Montana ferme toutes ses places de jeux et zones de rencontre

Bon planCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de LongeborgneCoronavirus: une visite guidée virtuelle des ex-voto de Longeborgne

SantéSion: la policlinique de Valère a ouvert ses portesSion: la policlinique de Valère a ouvert ses portes

FusionsAyent: le litige entre le législatif et l’exécutif ne justifie pas une intervention du Conseil d’EtatAyent: le litige entre le législatif et l’exécutif ne justifie pas une intervention du Conseil d’Etat

Top