Une maison pour plus de 100 associations a ouvert ses portes à Martigny

chargement

Société A l’instigation de la commission d’intégration, la ville de Martigny dispose désormais d’une Maison des associations. Plus de 100 sociétés pourront l’utiliser.

 14.03.2018, 16:30
Teolindo Florinda, président du centre culturel portugais, Milaim Rexhepi, membre du comité de la communauté albanaise, Maria Del Rosario Bossetti, présidente de l'association Amérique latine et Mahamadou Sognane, délégué à l'intégration, devant la nouvelle Maison des Associations de Martigny.

La seule structure qui manquait à Martigny. C’est ainsi que Milaim Rexhepi, membre du comité de la communauté albanaise de la ville, qualifie la Maison des associations désormais mise à la disposition de toutes les sociétés locales de Martigny, qu’elles soient culturelles, sociales, sportives ou intégratives.

«Comme il y a plus de 100 associations sur le territoire communal, le besoin était bien réel», souligne le délégué à l’intégration Mahamadou Sognane, à l’origine du projet.

Dynamiser la vie associative

«Etudiée depuis plusieurs années, cette réalisation est le fruit de la volonté de la commune et de la commission d’intégration de dynamiser la vie associative locale», précise le délégué. Si cette vie est très riche, il manquait un lieu qui joue le rôle de trait d’union, qui permet de renforcer les réseaux et la cohésion sociale, l’objectif final étant le vivre-ensemble.

Inaugurée samedi dernier, la maison est déjà bien occupée, notamment par les communautés étrangères, mais pas seulement. «Au niveau de l’intégration, elle propose un espace de rencontre pour les femmes, un atelier d’éveil pour les enfants de 4 à 12 ans et une permanence pour les cours de français», annonce M. Sognane. 

«Une excellente initiative»

Président du centre culturel portugais, qui compte plusieurs centaines de membres, Teolindo Florinda se réjouit d’utiliser cette maison: «Nous disposons déjà d’un lieu de rencontre, mais c’est génial de pouvoir compter sur ce lieu bien équipé pour des activités différentes, du genre conférences ou projection de films, sans oublier les rencontres interculturelles.»

Cette maison est encore plus importante pour l’association Amérique latine souligne sa présidente Maria del Rosario Bossetti, d’origine mexicaine: «Nous sommes une jeune et petite association qui devait chaque fois passer par Mahamadou pour disposer d’une salle de réunion. Cette maison est donc une excellente initiative. D’ailleurs, nous y organisons déjà des cours d’espagnol.»

Même avis pour Milaim Rexhepi qui considère que c’est un privilège de pouvoir dorénavant compter sur la Maison des associations.

Un plus pour le quartier

Sise à la rue des Finettes, à proximité du parking des Neuvilles, la Maison des associations a abrité pendant trente-six ans le centre des Témoins de Jéhovah. Le bâtiment, sur un seul étage, a été acquis par la commune qui l’a rénové pour ce projet précise le municipal Roger Mège: «La salle principale a été entièrement équipée au niveau audiovisuel et un jardin d’enfants aménagé à proximité. Il s’agit donc d’un plus pour l’ensemble du quartier.»

En plus de la grande salle qui peut accueillir plus de 100 personnes, la maison comprend un bureau, une cuisinette, des sanitaires et, au sous-sol, des armoires pour le matériel des associations qui en deviendront membres.

>>A lire aussi: Recette d’une intégration réussie


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Le coin des famillesEntremont: un été pour visiter la région en résolvant des énigmesEntremont: un été pour visiter la région en résolvant des énigmes

Transport scolaireDès la rentrée, un bus transportera les élèves des Mayens de Saxon. Epilogue d’une lutte de sept ansDès la rentrée, un bus transportera les élèves des Mayens de Saxon. Epilogue d’une lutte de sept ans

InfrastructuresMartigny: la passerelle du Rosel bientôt remise en placeMartigny: la passerelle du Rosel bientôt remise en place

MobilitéLa Fouly: un projet gagnant pour offrir un cœur de villageLa Fouly: un projet gagnant pour offrir un cœur de village

EnergieRésultats exceptionnels pour les Forces motrices de SembrancherRésultats exceptionnels pour les Forces motrices de Sembrancher

Top