28.10.2018, 12:00

A Ravoire, de nouvelles antennes pour la 4G

chargement
Les programmes radios FM, le DAB+, la télévision et les systèmes GSM, 3G et 4G transitent par l'antenne de Ravoire.

Télécommunication Swisscom installe de nouvelles antennes à Ravoire pour améliorer la 4G. Par mesure de précaution pour la santé, la Suisse fixe des valeurs d’émission très basses en comparaison internationale.

Toujours plus de données partent et arrivent de nos téléphones portables. Pour répondre à la demande des clients, Swisscom doit adapter ses installations. L’entreprise de télécommunication vient de mettre à l’enquête le changement de ses antennes en place sur le Mont à Ravoire. «Cela va permettre d’augmenter la puissance et la vitesse de la transmission de données transitant par la 4G», explique Alicia Richon, porte-parole de Swisscom. «Chaque année, nous procédons à des couplements d’antennes pour augmenter leur capacité.» Selon l’entreprise, l’installation de la 5G devrait arriver prochainement en Valais. 

A lire aussi : Sunrise met en service la première antenne 5G de Suisse

Une des antennes les plus puissantes du Valais

L’antenne Swisscom de Ravoire, visible depuis la plaine du Rhône, est une des installations les plus importantes du Valais avec une puissance d’émission de 11 kW. Dans le canton, seule une antenne située à Nendaz égale cette puissance d’émission. Cela s’explique par le fait que l’installation émet des programmes radio FM, du DAB+, des émissions de TV, en plus des systèmes GSM, 3G et 4G. «Ravoire est un site stratégique pour la couverture de la région. Des co-utilisateurs utilisent également l’infrastructure pour leurs propres services.»

Des valeurs limites d’émission strictes

Toutes ces technologies fonctionnent grâce à des ondes électromagnétiques de haute fréquence, dont l’effet thermique est à ce jour le seul effet nocif pour la santé scientifiquement prouvé. «Toutefois, les recherches ont aussi abouti à des observations plus ou moins bien étayées montrant des effets biologiques même en cas d’exposition faible, en deçà de ces valeurs limites internationales. Les éventuelles conséquences sur la santé ne sont pas connues», détaille Alexandre Reichenbach, spécialiste de la question des rayonnements non ionisant à l’Office fédéral de l’environnement.

Le Conseil fédéral ne pouvant pas attendre les conclusions de la science à ce sujet, il a défini des valeurs limites d’émission strictes dans l’ordonnance pour la protection contre le rayonnement non ionisant. «Elles sont dix fois plus sévères qu’usuelles sur le plan international», note Alicia Richon. «Pour les installations de téléphonie mobile par exemple, une limite de 6 volts/mètre pour le champ électrique est à respecter dans les appartements, alors qu’en France, la limite est de 61 v/m. Les infrastructures Swisscom respectent donc ces limites suisses, les plus strictes du monde.»  

«Le principe de précaution défini dans la loi sur la protection de l’environnement exige en effet de limiter les émissions dans la mesure que permettent l’état de la technique et les conditions d’exploitation et pour autant que cela soit économiquement supportable», conclut Alexandre Reichenbach. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RAVOIRERavoire: l'immense bâtiment de l'émetteur Swisscom est en cours de démantèlementRavoire: l'immense bâtiment de l'émetteur Swisscom est en cours de démantèlement

Top