18.03.2020, 10:00

Coronavirus: le site chimique de Monthey veut à tout prix éviter de tirer la prise

Premium
chargement
Sur le site chimique de Monthey, la question d’une fermeture pure et simple est difficilement envisageable.

Industries Le site chimique montheysan, qui emploie 2000 collaborateurs, a mis en place des mesures d’hygiène très strictes pour éviter à tout prix un «shutdown».

La question a été posée sur les réseaux sociaux: «Pourquoi ne pas fermer le site chimique et ainsi assurer une plus grande sécurité aux collaborateurs?» Une question légitime avec la pandémie mondiale actuelle. Les entreprises du site, Syngenta, Huntsman, BASF et CIMO, disent discuter régulièrement de cette option, même si elle fait peur. «Nous voulons à tout prix éviter ce scénario qui aurait un impact énorme à tous les échelons», réagit Mauricio Ranzi, directeur de CIMO et...

À lire aussi...

Assemblée primaireVionnaz: la commune souhaite sécuriser les abords de l’écoleVionnaz: la commune souhaite sécuriser les abords de l’école

JURISPRUDENCEValais: le Tribunal fédéral confirme l’expulsion d’un père de famille kosovarValais: le Tribunal fédéral confirme l’expulsion d’un père de famille kosovar

InsoliteTroistorrents: père et fils, ils ont décroché leur CFC en même tempsTroistorrents: père et fils, ils ont décroché leur CFC en même temps

RebondTourisme: le coronavirus a incité Région Dents du Midi à doubler son offreTourisme: le coronavirus a incité Région Dents du Midi à doubler son offre

ManifestationSaint-Maurice: découverte et gourmandises au Tour des chaletsSaint-Maurice: découverte et gourmandises au Tour des chalets

Top