04.03.2019, 12:29

Bas-Valais: deux chauffards interpellés ce week-end

chargement
Les chauffards interpellés ont dépassé les 80 km/ autorisés de respectivement 76 et 68 km/h.

Sécurité routière Deux conducteurs ont été pincés en flagrant délit de chauffard pour avoir circulé à 161 et 153 km/h sur des tronçons limités à 80 km/h. Leurs permis leur ont été retirés.

Ce week-end, la police cantonale a interpellé deux chauffards flashés à des vitesses de 161 et 153 km/h – soit, après déduction de la marge de tolérance – au lieu des 80 km/h autorisés.

Samedi, un Valaisan de 20 ans a été pincé à une vitesse nette (soit après déduction de la marge de tolérance) de 156km/h alors qu’il circulait sur la route du Grand-Saint-Bernard entre Sembrancher et Orsières-

Dimanche, c’est un automobiliste roumain de 36 ans qui a été flashé à une vitesse nette de 148 km/h alors sur la route principale entre Muraz et Vionnaz.  

Les permis de conduire de ces deux automobilistes ont été retirés sur-le-champ. Une procédure pénale a été ouverte à leur encontre pour délit de chauffard.
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FestivalSaint-Maurice: à la découverte du plus grand carillon de SuisseSaint-Maurice: à la découverte du plus grand carillon de Suisse

Une commune, une histoireVérossaz: l’épopée de l’inalpe à SalanfeVérossaz: l’épopée de l’inalpe à Salanfe

SuccèsMusique classique: Champéry a réussi son pariMusique classique: Champéry a réussi son pari

CoronavirusChristophe Darbellay: «Le canton autorisera ou pas les grandes manifestations, c’est une lourde responsabilité»Christophe Darbellay: «Le canton autorisera ou pas les grandes manifestations, c’est une lourde responsabilité»

Une commune, une histoireVionnaz: Bonne-Année vous adresse ses meilleurs vœuxVionnaz: Bonne-Année vous adresse ses meilleurs vœux

Top