Valais romand: création d’un centre de compétence pour les élèves atteints de surdité

chargement

FORMATION Cette nouvelle structure, qui a vu le jour à Sion, vise à améliorer la prise en charge des élèves sourds.

  13.11.2017, 10:15
Les écoliers atteints de surdité ont des besoins spécifiques.

Un centre de compétence pour améliorer la prise en charge des élèves atteints de surdité a vu le jour en Valais, plus précisément à Sion. Christophe Darbellay, le chef du Département de la formation, et Philippe Varone, le président de Sion, ont signé un avenant à la convention pour la scolarisation des élèves en situation de handicap de la région.

Aider les parents 

Ce centre de compétence, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2017, est rattaché au centre pédagogique et spécialisé (CPS) de Sion. Il offre une collaboration étroite avec les différents partenaires ou prestataires du domaine pour le Valais romand et une organisation spécifique de la logopédie spécialisée. "Une personne s'occupe de la coordination entre les besoins de l'enfant, les familles et l'école. Cela va permettre de simplifier la vie des parents qui, jusqu'à aujourd'hui, devaient chercher seuls le logopédiste pour leur enfant par exemple", explique Romaine Schnyder, responsable du centre pour le développement et la thérapie de l’enfant et de l’adolescent.

Cette démarche fait suite au travail d’un groupe cantonal composé de différents partenaires du domaine qui a débouché sur la création d’un cadre de formation destiné aux jeunes de 0 à 20 ans concernant la surdité en Valais adopté par l’Etat du Valais en septembre 2016.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Société«Je fais désormais partie intégrante de la vie de mon enfant»: un Valaisan raconte sa joie d’avoir obtenu la garde alternée«Je fais désormais partie intégrante de la vie de mon enfant»: un Valaisan raconte sa joie d’avoir obtenu la garde alternée

ReportageCommerces, lieux de loisirs, bibliothèques: ils ont rouvert ce 1er mars et les Valaisans s’y sont rendus en masseCommerces, lieux de loisirs, bibliothèques: ils ont rouvert ce 1er mars et les Valaisans s’y sont rendus en masse

HydrodollarsLa vallée du Trient attend 140 millions du barrage de Barberine pour 2022La vallée du Trient attend 140 millions du barrage de Barberine pour 2022

FormationCoronavirus: la situation est stable dans les écoles valaisannes avec trois classes en quarantaineCoronavirus: la situation est stable dans les écoles valaisannes avec trois classes en quarantaine

JusticeNomination au Ministère public valaisan: le Conseil de la magistrature lance une enquêteNomination au Ministère public valaisan: le Conseil de la magistrature lance une enquête

Top