22.07.2019, 16:00

Valais: des pistes pour limiter les coûts de la santé

chargement
La solution pour une réduction des coûts de la santé doit passer par une prise de conscience commune entre médecins, pharmaciens et patients.

Santé Porté par les pharmaciens et la Société médicale du Valais, le projet «Less is more together» décroche une reconnaissance internationale. Avant de contribuer à diminuer les coûts de la santé?

Comment contribuer à réduire les coûts de la santé? Un projet valaisan pourrait aider à dégager quelques pistes. L’association des pharmaciens Pharmavalais et la Société médicale du Valais (SMVS) ont lancé en collaboration avec la Haute école de santé (HES-SO) Valais une étude commune intitulée «Less is more together – IPP» – ou «Ensemble, moins peut être un plus» si vous préférez – qui vise à lutter contre cette sempiternelle inflation.

A lire aussi: Valais: moins de médicaments pour une meilleure qualité des soins

«Le but de ce projet était une sensibilisation à l’utilisation responsable et adéquate de médicaments contre l’acidité gastrique (inhibiteurs de pompe à protons IPP) qui sont souvent prescrits», explique Monique Lehky Hagen, présidente de la SMVS. «C’est un point de départ, d’autres projets interprofessionnels utilisant les compétences des pharmaciens pourraient suivre», espère Monique Lehky Hagen.

Résultats dévoilés en novembre à Martigny

En tout cas, l’objectif de départ semble en passe d’être atteint. «Ce protocole d’étude vient d’être accepté par le JMIR (Journal of Medical Internet Research) pour une publication internationale avec une reconnaissance scientifique élevée», soulignent les porteurs d’un projet qui a atteint la phase finale de la collecte des données pour passer dans la phase d’analyse et d’évaluation et démontrer que consommer moins mais mieux est possible. «L’aspect innovant de cette démarche réside dans l’approche interprofessionnelle, donc dans la prise de conscience des médecins, des pharmaciens et des patients qu’on ne peut réussir ce changement de culture qu’ensemble.»

Les premiers résultats de cette étude sont attendus pour la fin de cette année et pourraient être présentés dans le cadre de Planète santé, le salon suisse de la santé qui se tiendra pour la première fois en Valais en novembre 2019 à Martigny.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PollutionLe Grand Conseil veut accélérer les assainissements des sites polluésLe Grand Conseil veut accélérer les assainissements des sites pollués

Ça rouleLe Valais a un sérieux problème avec ses routesLe Valais a un sérieux problème avec ses routes

L’écriture est un voyage. Par Abigail SeranL’écriture est un voyage. Par Abigail Seran

L’écriture est un voyage

D’où vient votre inspiration? Cette question revient souvent à l’écrivain.e. Depuis presque dix ans que j’écris, je...

  12.12.2019 10:00
Premium

TraditionL’alpinisme entre au patrimoine culturel immatériel de l’UnescoL’alpinisme entre au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco

L’alpinisme entre à l’Unesco

Menée par trois pays, la France, l’Italie et la Suisse, la candidature de l’alpinisme au patrimoine culturel immatériel...

  12.12.2019 06:38
Premium

Si on sortaitLes bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"Les bons plans de la rédaction culturelle du "Nouvelliste"

Les bons plans du "Nouvelliste"

Des maquettes de cathédrales célèbres exposées à la cathédrale de Sion, un Thomas Wiesel auto-critique au Martolet, du...

  12.12.2019 05:30

Top