07.09.2018, 16:00

Une application pour repérer les mises à l’enquête en Valais

Premium
chargement
Trouver facilement une mise à l'enquête grâce à la géolocalisation.

Construction Déjà active dans huit cantons, l’application PilierPublic s’étend au Valais. Moins fastidieuse que la lecture du «Bulletin officiel» grâce à ses alarmes géolocalisées, elle renseigne l’utilisateur sur les mises à l’enquête.

Trente jours. C’est le délai pour faire opposition lors d’une mise à l’enquête. Encore faut-il en être informé, lire le «Bulletin officiel» chaque semaine, connaître le nom des rues de son quartier et identifier les parcelles. C’est un travail fastidieux mais nécessaire pour les propriétaires qui souhaitent éviter de voir pousser des immeubles devant leur jardin.

Plus précis que les annonces officielles

Le fondateur de PilierPublic.com, Guilhem Tardy, connaît bien cette...

À lire aussi...

AnimauxMon chien a de l’arthrose: que faire? Par Yves CharlotMon chien a de l’arthrose: que faire? Par Yves Charlot

MobilitéAbonnement général valaisan: «S’il est trop cher, les gens préféreront acheter celui des CFF»Abonnement général valaisan: «S’il est trop cher, les gens préféreront acheter celui des CFF»

GouvernementConseil d’Etat: les Vertes Magali Di Marco et Brigitte Wolf feront ticket commun avec ReynardConseil d’Etat: les Vertes Magali Di Marco et Brigitte Wolf feront ticket commun avec Reynard

Hiver sportifGrande boucle de grand skiGrande boucle de grand ski

PandémieCoronavirus: plus de 200 décès enregistrés depuis le début novembre en ValaisCoronavirus: plus de 200 décès enregistrés depuis le début novembre en Valais

Top