07.09.2018, 16:00

Une application pour repérer les mises à l’enquête en Valais

Premium
chargement
Trouver facilement une mise à l'enquête grâce à la géolocalisation.

Construction Déjà active dans huit cantons, l’application PilierPublic s’étend au Valais. Moins fastidieuse que la lecture du «Bulletin officiel» grâce à ses alarmes géolocalisées, elle renseigne l’utilisateur sur les mises à l’enquête.

Trente jours. C’est le délai pour faire opposition lors d’une mise à l’enquête. Encore faut-il en être informé, lire le «Bulletin officiel» chaque semaine, connaître le nom des rues de son quartier et identifier les parcelles. C’est un travail fastidieux mais nécessaire pour les propriétaires qui souhaitent éviter de voir pousser des immeubles devant leur jardin.

Plus précis...

À lire aussi...

EnquêteDes pesticides près de chez moiDes pesticides près de chez moi

Des pesticides près de chez moi

En l’absence de chiffres sur les problèmes liés aux traitements, nous vous proposons de témoigner anonymement via un...

  11.07.2020 11:00

PréventionCovid-19: des renforts pour endiguer une éventuelle 2e vagueCovid-19: des renforts pour endiguer une éventuelle 2e vague

SériesDivertissement: la loi des séries, la chronique de Xavier DurouxDivertissement: la loi des séries, la chronique de Xavier Duroux

BiodiversitéOn a accueilli Lucky, notre premier hérisson blesséOn a accueilli Lucky, notre premier hérisson blessé

privés de vacancesLes Valaisans des Balkans passeront l’été sans voir leurs familles au paysLes Valaisans des Balkans passeront l’été sans voir leurs familles au pays

Top