22.03.2018, 00:01

Un boîtier à bas coût pour s’identifier grâce à ses veines

Premium
chargement
Un boîtier à bas coût pour s’identifier grâce à ses veines
Par julien.robyr@lenouvelliste.ch

TECHNOLOGIE Bon marché, ce nouveau système d’identification biométrique a été conçu pour les pays émergents par la start-up Global ID, l’Idiap et la HES-SO Valais.

Après les empreintes digitales ou l’iris, un nouveau système d’identification pourrait bientôt voir le jour: l’imagerie veineuse en 3D. Développé par la HES-SO Valais, l’Idiap et Global ID, un spin-off de l’EPFL, cette nouvelle solution à bas coût est destinée avant tout aux pays émergents, comme le Cameroun. Les problèmes de falsification d’identité y causent des...

À lire aussi...

PortraitElles lui ont tiré le portrait: Philippe Revaz, né à l’ombre il est devenu un phare pour l’actu qui tangueElles lui ont tiré le portrait: Philippe Revaz, né à l’ombre il est devenu un phare pour l’actu qui tangue

SocialCoronavirus: les institutions pour personnes handicapées mentales ayant fermé leurs ateliers, les parents ont repris leurs enfants à la maisonCoronavirus: les institutions pour personnes handicapées mentales ayant fermé leurs ateliers, les parents ont repris leurs enfants à la maison

PANDEMIECoronavirus: «Un premier patient a pu quitter les soins intensifs de l’hôpital ce week-end»Coronavirus: «Un premier patient a pu quitter les soins intensifs de l’hôpital ce week-end»

Le rdv d’Eric Bonvin

En répondant à vos questions, Eric Bonvin, directeur de l’Hôpital du Valais, évoque ce dimanche l’évolution des cas...

  29.03.2020 18:20  Coronavirus

StatistiquesCoronavirus : 62 nouveaux cas en ValaisCoronavirus : 62 nouveaux cas en Valais

PolitiqueTesté positif au Coronavirus, le président de Saint-Gingolph est hospitaliséTesté positif au Coronavirus, le président de Saint-Gingolph est hospitalisé

Top