09.08.2019, 10:58

Les contrôles de police vont s’intensifier sur le viaduc de Riddes

chargement
Les panneaux sur l'autoroute A9, interdisant la sortie 24, et le reste de la signalisation ne parviennent pas à détourner tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes du viaduc de Riddes.

Circulation Le viaduc de Riddes est interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes depuis début juillet. Malgré la signalisation, des infractions sont régulièrement commises. La police valaisanne va intensifier ses contrôles.

Les panneaux sur l’autoroute et la signalisation mise en place ne suffisent pas. Bien que le passage par le viaduc de Riddes soit interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes depuis le lundi 8 juillet, certains n’hésitent pas à braver cette prescription. «Des infractions sont régulièrement commises», indique la police cantonale dans un communiqué ce vendredi.

A lire aussi: Routes valaisannes: les 13 ouvrages d'art les plus détériorés du canton

Amendes jusqu’à 500 francs

En conséquence, les forces de l’ordre annoncent l’intensification des contrôles sur le secteur. Pour les contrevenants, le montant de l’amende pourrait s’élever jusqu’à 500 francs. Des itinéraires de déviation obligatoires sont installés pour éviter la structure. Pour rappel, la détérioration de l’ouvrage constatée lors de contrôles ordinaires a conduit à cette interdiction. Des investigations sont en cours. Il faudra attendre sans doute jusqu’à la fin de l’année pour avoir une vision parfaitement claire de l’état du viaduc.

A lire aussi: Viaduc de Riddes: les camions circulent toujours malgré l’interdiction


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RoutesViaduc de Riddes: de l’amiante ralentit les investigationsViaduc de Riddes: de l’amiante ralentit les investigations

Top