08.07.2020, 17:00

Le Valaisan Michel Darbellay élu à la direction de l’Union suisse des paysans

chargement
Michel Darbellay quitte la Chambre jurassienne d'agriculture pour pour entrer à la direction de l'Union suisse des paysans.

Agriculture Le comité de l’Union suisse des paysans a élu Michel Darbellay à sa direction. Valaisan de naissance, l’actuel directeur de la Chambre jurassienne d’agriculture n’est autre que le frère du conseiller d’Etat Christophe Darbellay.

«Il est important que les régions périphériques soient représentées au niveau fédéral.» Fraîchement élu au sein de la direction de l’Union suisse des paysans, Michel Darbellay promet de garder une oreille attentive aux soucis des minorités.

Concilier marché et écologie

Le Valaisan de naissance mais Jurassien d’adoption reprendra d’ici à la fin de l’année les rênes du département Production, marché et écologie, dirigé jusqu’alors par Martin Rufer. Avec l’ambition de relever de sacrés défis face aux initiatives populaires, au niveau des prix ou encore aux velléités de libéralisation. «J’espère pouvoir démontrer qu’il est possible de concilier production et écologie. Notre agriculture doit impérativement s’inscrire dans la durabilité», avance le résident de Corban qui se retrouve ainsi à la tête d’une équipe forte d’une vingtaine de collaborateurs.

Agé de 39 ans, le frère du conseiller d’Etat valaisan Christophe Darbellay s’apprête ainsi à quitter la Chambre jurassienne d’agriculture qu’il dirige depuis neuf ans. Le temps de lancer avec succès une application style Uber pour l’échange de machines agricoles, de régler la problématique de la gestion des terres transfrontalières ou encore de contribuer à baisser la part cantonale dans les subventions fédérales.

Michel Darbellay a d’abord effectué une formation d’agriculteur à l’Ecole d’agriculture de Châteauneuf avant de partir étudier l’agronomie à la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires de Zollikofen. En 2005, il a entamé sa carrière à Moudon, au Service de prévention des accidents dans l’agriculture. Deux ans plus tard, il est devenu journaliste pour l’hebdomadaire romand «Agri», avant de reprendre, en 2011, la direction de la Chambre jurassienne d’agriculture.
 

A lire aussi: Politique agricole: vers une alliance entre les Verts et les paysans?

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

On vous emmèneSkier au temps du Covid, c'est comment? On a testé pour vous à Saas-FeeSkier au temps du Covid, c'est comment? On a testé pour vous à Saas-Fee

ChroniqueCampagne irresponsable. Par Pierre LoretanCampagne irresponsable. Par Pierre Loretan

Campagne irresponsable

La campagne dite pour des multinationales fait rage et son intensité rappelle déjà les grandes heures de celle de...

  22.11.2020 14:00
Premium

Bon planCoronavirus: des classiques de la littérature à (re)découvrir sur BibliboomCoronavirus: des classiques de la littérature à (re)découvrir sur Bibliboom

SociétéUnion civile des homosexuels: la polémique sur les propos du pape touche-t-elle le Valais?Union civile des homosexuels: la polémique sur les propos du pape touche-t-elle le Valais?

Coup d'arrêtSki alpin: Justin Murisier, Loïc Meillard et Marco Odermatt positifs au coronavirusSki alpin: Justin Murisier, Loïc Meillard et Marco Odermatt positifs au coronavirus

Top