26.07.2019, 19:09

Caves inondées et routes coupées en Valais

chargement
1/7  

Météo Les orages de vendredi ont été violents, mais aucun événement majeur n’a été signalé en soirée. Des caves inondées et deux routes coupées constituent le premier bilan.

Après les records de chaleurs, le déluge. La canicule qui durait depuis le début de la semaine s’est conclue vendredi en fin d’après-midi sur des orages particulièrement violents. «Nous avons pu suivre les orages avec le déclenchement des alarmes depuis le Bas-Valais jusque dans le Haut-Valais», indique Cynthia Zermatten, porte-parole de la Police cantonale. Entre 17 heures et 20 heures, la pluie a remonté le fil du Rhône recouvrant un à un les villages valaisans. Le centre du canton a même connu des épisodes de grêles.

Caves inondées

Les alarmes étaient principalement dues à des caves ou à des garages inondés. A Vétroz, les vingt pompiers mobilisés sont intervenus une dizaine de fois à cause de refoulements de canalisations. Nendaz, Salins, Bramois et Sierre ont aussi vécu quelques inondations. Certaines rivières sont momentanément sorties de leur lit.

Deux routes coupées

A La Fouly, le pont de Selioz a été recouvert à la suite du débordement du torrent de l’Amone. Le pont est resté en place et un trax est rapidement arrivé sur place pour déblayer la route. La route a pu être rouverte samedi tôt dans la matinée.

 

De l’eau a envahi la chaussée entre Salquenen et La Souste et le tunnel Houbil a dû être fermé. La route a rouvert ce matin à 11h15.

Des quantités d’eau sont aussi arrivées sur la route reliant Sion à Salins. Sur la route Sierre-Montana, à la hauteur de la bifurcation Ollon, de la boue et des cailloux sont tombés des murs de vignes et le trafic a été fortement perturbé.

Des trombes d’eau

Selon l’Association suisse des risques naturels, il est tombé 25 mm de pluie en 30 minutes. «La Sionne est passée de 290 litres à la seconde à 6300 litres à la seconde à 18 h 50», annonce le météorologue Daniel Masotti, qui constate que la Morge et la Lizerne ont aussi enregistré de fortes hausses de leur débit.

Aucun blessé

Si les orages de vendredi ont été impressionnants, ils n’ont pas égalé l’épisode d’août 2018 quand la capitale avait été noyée en quelques minutes. «Il n’y a pas eu d’événement majeur et aucun blessé n’est à signaler», annonçait Cynthia Zermatten, vendredi en soirée après que le gros des orages soit passés.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top