09.01.2021, 05:30
Lecture: 30min

Accusations d’emprise morale et d’abus sexuels, le côté sombre de la compagnie Interface

Premium
chargement
Huit témoins nous ont raconté ce qu'ils avaient vécu durant leur passage chez Interface.

Accusations La compagnie de danse Interface, subventionnée par les pouvoirs publics, est soupçonnée de dérives sectaires à fortes connotations sexuelles. Agressions sexuelles, emprise psychique et exploitation financière: les témoignages de huit personnes pointent en particulier le fondateur de la compagnie. Ce dernier conteste fermement toutes les accusations. Notre enquête.

«Je n’avais plus d’argent, plus de compte en banque, plus de nom de famille, plus d’adresse. C’est comme si tout ce qui faisait de moi un individu avait disparu. Dans ce groupe, tu dois être capable de tout faire, de tout traverser, de tout donner. Absolument tout. Sauf que ce don de soi ne sert pas tes objectifs et...

À lire aussi...

SCANDALECompagnie Interface à Sion: après les révélations du «Nouvelliste», la justice ouvre une enquêteCompagnie Interface à Sion: après les révélations du «Nouvelliste», la justice ouvre une enquête

AccusationsRévélations sur la compagnie Interface: autorités pas au courant et subventions geléesRévélations sur la compagnie Interface: autorités pas au courant et subventions gelées

Top