Revue de presse: crise du Covid-19 sous-estimée, concept face à une 2e vague, inégalités hommes-femmes, … les titres de ce dimanche

chargement

JOURNAUX La pandémie due au nouveau coronavirus s’affichait une nouvelle fois dans la presse dominicale mais, en ce dimanche anniversaire de la grève des femmes, l’égalité homme-femme figurait également en bonne place. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS.

 14.06.2020, 09:19
On fait pour vous le tour des principales nouvelles dévoilées par les journaux dominicaux.

 

Crise du coronavirus d’abord sous-estimée

LE MATIN DIMANCHE: Les autorités fédérales ont dans un premier temps sous-estimé la crise du coronavirus, rapportent le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Les journaux se basent sur les procès-verbaux des différentes cellules de crise fédérales qu’ils ont obtenus grâce à la loi sur la transparence. «Le virus ne se transmet pas aussi facilement que le virus de la grippe, il y a donc de bonnes chances que la situation soit sous contrôle», estimait ainsi Daniel Koch, le futur M. Coronavirus, le 24 février. Le même jour, une de ses subordonnées avançait au contraire que le nouveau coronavirus représentait «une menace particulière pour la santé publique» et recommandait que le Conseil fédéral déclare la «situation particulière». Son avertissement a été ignoré. Les journaux rapportent également que, selon les documents, l’OFSP a longtemps cru qu’il y avait assez de matériel dans le pays. Ils soulignent encore que la stratégie relative au port du masque a également fait l’objet de critiques à l’interne, certaines personnes au sein de l’administration fédérale ne comprenant pas pourquoi son port n’était pas recommandé.

 

Cantons aux commandes face à une 2e vague

NZZ AM SONNTAG: Le Conseil fédéral élabore actuellement un concept pour faire face à une deuxième vague de Covid-19, rapporte la NZZ am Sonntag. Il n’y aura plus de confinement à l’échelle nationale. A la place, l’accent sera plutôt mis sur une approche régionale, dans laquelle les cantons seront aux commandes. Ils devraient pouvoir ordonner de manière indépendante des mesures, par exemple une quarantaine. Si un foyer se développe dans une région, des magasins, des restaurants, des hôtels ou même des villages entiers pourraient être confinés. Des déclarations des directeurs de la sécurité des cantons de Berne, du Valais et des Grisons confirment ce changement de cap.

 

Inégalités de genre durant la pandémie

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSBLICK: Un an après la grève des femmes, plusieurs journaux se penchent sur les inégalités de genre durant la pandémie. Le SonntagsBlick se fait l’écho d’une étude de l’Institut britannique d’études fiscales qui montre que lors du télétravail, ce sont beaucoup plus souvent les mères qui interrompaient leur activité pour s’occuper du ménage et des enfants. Les pères ont pu travailler sans être dérangés pendant 70% de leur temps. Ce pourcentage n’est que de 53% pour les mères. Point positif toutefois, le temps que les pères ont passé avec leurs enfants a pratiquement doublé pendant le confinement, passant de quatre à huit heures par jour.

Le Matin Dimanche souligne quant à lui que, si les femmes étaient en première ligne dans la lutte contre le coronavirus, les hommes sont surreprésentés parmi les experts qui ont pris la parole. La task force scientifique de la Confédération compte par exemple 43 hommes et 19 femmes. Autre exemple, seul un tiers des vidéos diffusées par les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) pour répondre à des questions fréquentes étaient des femmes. Au niveau du Conseil fédéral également, le ministre de la santé Alain Berset a été plus présent que la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga. Interviewée dans le Matin Dimanche, la Bernoise reconnaît que c’est lorsque quelqu’un lui a demandé si seuls les hommes géraient la crise qu’elle a compris que les femmes du Conseil fédéral n’étaient peut-être pas assez impliquées dans la communication de la crise, bien qu’elles soient fortement impliquées dans sa gestion. Cette pandémie a cristallisé des inégalités déjà existantes et les a rendues visibles", avance Janine Dahinden, professeure à l’Université de Neuchâtel. Et d’ajouter que "notre société voit encore le pouvoir et l’expertise comme des choses très masculines".

 

Rente du 2e pilier: 37% de différence entre hommes et femmes

SONNTAGSBLICK: Les femmes perçoivent en moyenne une rente du deuxième pilier nettement inférieure à celle des hommes. Selon des chiffres de l’Office fédéral des assurances sociales publiés par le SonntagsBlick, la différence est de 37%. En 2017, la rente médiane pour les hommes se situait à 2300 francs, celle des femmes à seulement 1200 francs. De nombreuses raisons expliquent cette différence. Les femmes qui sont aujourd’hui retraitées ont souvent arrêté de travailler pour s’occuper des enfants ou ont travaillé à un faible pourcentage. De plus, elles étaient souvent actives dans des secteurs où les salaires sont bas ou travaillaient à temps partiel.

 

Nouvel accord envisagé avec l’UE

SONNTAGSZEITUNG: Le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis et ses diplomates en charge du dossier européen s’attendent à ce que la Suisse doive verser des contributions plus importantes pour pouvoir participer au marché européen. Pour certains politiciens, pas question d’envoyer plus d’argent sans contrepartie. Le président du PS Christian Levrat et le conseiller national Hans-Peter Portmann (PLR/ZH) demandent au Conseil fédéral de conclure un accord avec l’UE: en échange de contributions plus élevées, la Suisse devrait obtenir un accord-cadre plus favorable. M. Levrat pense qu’un tel accord serait intéressant pour toutes les parties et M. Portmann parle même d’une situation gagnant-gagnant.

 

Ex-conseiller fédéral au Crypto Valley Venture Capital

NZZ AM SONNTAG: L’ancien conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann va entrer au conseil d’administration de Crypto Valley Venture Capital, rapporte la NZZ am Sonntag. Il s’agit du premier mandat que l’ex-ministre PLR occupe au sein d’un conseil d’administration depuis son retrait du gouvernement à la fin 2018. La société d’investissements Crypto Valley Venture Capital soutient des start-up. M. Schneider-Ammann justifie son engagement dans le domaine de la technologie blockchain, qui en est encore à ses débuts, par son potentiel d’innovations dans de nombreux secteurs de l’économie.

 

Nutri-Score affiché sur certains produits

SONNTAGSZEITUNG: Après une longue résistance, les grands distributeurs Migros et Coop ont décidé d’imprimer, à titre d’essai, le Nutri-Score sur certains produits de leur assortiment, rapporte la SonntagsZeitung. Le Nutri-Score permet de classifier les aliments et boissons selon leur profil nutritionnel à l’aide d’un code couleur allant du vert foncé (A) au rouge (E). Coop affichera le Nutri-Score sur les produits de la gamme végétarienne Délicorn tandis que Migros l’apposera sur les produits surgelés de Pelican et les aliments végétariens de la marque Cornatur.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédiasRevue de presse: crise du coronavirus, Congé paternité et égalité… les titres de ce dimancheRevue de presse: crise du coronavirus, Congé paternité et égalité… les titres de ce dimanche

ManifestationsGrève des femmes: les Suissesses se sont mobilisées en masse partout dans le paysGrève des femmes: les Suissesses se sont mobilisées en masse partout dans le pays

un an après la grèveSimonetta Sommaruga évoque le rôle des femmes durant la criseSimonetta Sommaruga évoque le rôle des femmes durant la crise

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 13 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 13 juin

Top