Identité électronique: ils pourraient conquérir la Suisse si le peuple vote «oui» le 7 mars

chargement

NUMÉRISATION Le principal émetteur de l’identité électronique, SwissSign, a un intérêt à ce que le peuple vote «oui».

Par philippe boeglin
  22.02.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Combien d’entreprises voudront devenir fournisseur d’identité? «Ce projet est truffé d’inconnues»,  regrette Daniel Graf, de l’organisation Public Beta.

Ils sont sept dans les starting-blocks, prêts à s’élancer: parmi eux, le canton de Schaffhouse et le consortium SwissSign. Emetteurs d’une identité électronique (e-ID), ils pourraient conquérir la Suisse si le peuple vote «oui» le 7 mars – ce qui est loin d’être acquis d’après les sondages. Dans ce cas, l’e-ID se généralisera comme identifiant sur internet, que ce...

À lire aussi...

Aux urnesIdentité électronique: l’essentiel de la votation en 5 questionsIdentité électronique: l’essentiel de la votation en 5 questions

ACTIVISMEIdentité électronique: «problématique pour les droits humains», selon un spécialisteIdentité électronique: «problématique pour les droits humains», selon un spécialiste

PolitiqueVotations fédérales: vers un oui à l’initiative anti-burqa et à la loi sur l’identité électroniqueVotations fédérales: vers un oui à l’initiative anti-burqa et à la loi sur l’identité électronique

Top