29.11.2019, 20:00

La Patrouille des Glaciers 2020 est lancée

chargement
La PdG, un incroyable engouement populaire.

mythe Le tirage au sort de la prochaine Patrouille des Glaciers (27 avril - 3 mai) a été rendu publique vendredi soir au terme de l'événement "Objectif PdG 2020" mis sur pied à Aigle. 7500 inscriptions avaient été enregistrées.

La soirée d'information s'est déroulée vendredi soir au centre mondial du cyclisme à Aigle et a réuni des conférences d'anciens lauréats et des spécialistes du monde médical. Plus de 400 athlètes inscrits y ont participé pour acquérir les connaissances nécessaires et ainsi se préparer au mieux pour la grande course prévue dans cinq mois. 

En bonne forme physique et mentalement fort

Lors de cette séance d'information, Yannick Ecoeur (lauréat 2010) et Séverine Pont Combe (lauréate 2006, 2008, 2012 et 2014) ont notamment parlé de la préparation physique et de l' «esprit de cordée». Le Docteur Grégoire Schrago, lui-même médecin à la PdG, s'est penché d'un point de vue médical sur les défis du ski de randonnée alors que Didier Moret (lauréat 2008) a pour sa part présenté en détail l'équipement technique.

«Si l'on veut réussir la patrouille, il faut être bien physiquement et fort mentalement», explique le nouveau commandant Daniel Jolliet, "mais une bonne alimentation et surtout l'esprit d'équipe sont également décisifs pour franchir la Rosablanche», ajoute-t-il.

Si l'on veut réussir la patrouille, il faut être bien physiquement et fort mentalement.
Daniel Jolliet, commandant de la PdG

La Patrouille des Glaciers se caractérise notamment par l'altitude et le profil exceptionnel du parcours et par le fait que l'ensemble de la course doit se dérouler par patrouilles de trois. Pour regarder vers l’avant il faut aussi s’appuyer sur les expériences du passé. Cet événement se voulait aussi un moment de gratitude envers les pionniers qui on fait vivre la PdG. C’est avec respect et reconnaissance que le commandant de la PDG s’est adressé à Messieurs Adrien Tschumy, René Martin et Camille Bournissen, mémoires vivantes de la PdG.

Listes de départ sur l’application

Pour réaliser une telle prouesse, la PdG reste en phase avec son temps car elle avance à grands pas dans la digitalisation. Elle aussi a suivi le procédé de transformation afin de rendre plus performant ses outils en proposant l’app PdG Swisscom bien connue et un nouveau journal multimédia uniquement en ligne: La Cordée. L’annonce des patrouilles ayant obtenu l’une des places de départ tant convoitées a été réalisée vendredi soir. Tous les athlètes inscrits sont informés par SMS et par e-mail de l'acceptation ou du refus de leur place de départ. La liste des patrouilles sera également disponible sur l’app PdG Swisscom à partir de ce samedi. 

L'exercice militaire devient une course internationale de ski de randonnée

Pour rappel, l'armée suisse organise la Patrouille des Glaciers (PdG), l'un des plus grands et des plus célèbres événements de ski de randonnée au monde tous les deux ans. La prochaine édition de la PdG aura lieu durant la semaine du 27 avril au 3 mai 2020. Les jours de courses sont prévus les mardi et mercredi (courses Z1 et A1) ainsi que les vendredi et samedi (courses Z2 et A2). Selon les conditions météorologiques ou nivologiques, les courses peuvent être raccourcies, interrompues, ajournées ou annulées.
La Patrouille des Glaciers a d'abord été un exercice militaire et est devenue une course internationale de ski de randonnée ouverte non seulement aux participants militaires, mais également aux athlètes civils d'élite et amateurs du monde entier. Aujourd'hui, elle fait partie de "La Grande Course" qui réunit les six événements les plus prestigieux de ski-alpinisme de longue distance. La PdG 2020 décernera par ailleurs le titre de "champions du monde 2020 de ski-alpinisme de longue distance par équipe".

À propos du parcours

La PdG se caractérise par sa longueur, son altitude moyenne élevée et le profil de son itinéraire. La course Z (Zermatt-Arolla-Verbier) est longue de 57,5 km et présente une dénivellation positive de 4’386 m. Son plus haut point est le poste de contrôle de Tête Blanche, situé à 3’650 m. La course A (Arolla-Verbier) est longue de 29,6 km et présente une dénivellation positive de 2’200 m. Son plus haut point est le poste de contrôle de La Rosablanche, situé à 3’191 m.

La sécurité avant tout

Dans les domaines évolutifs de la PdG, une autre constante reste la sécurité. 7500 inscriptions ont été enregistrées en septembre dernier. Ce nombre dépasse la capacité que l’organisation peut accepter afin d’assurer une véritable sécurité tant pour les miliaires engagés que pour les patrouilleurs pour cette édition 2020. C’est pourquoi, une limite de nombre de patrouilles a été clairement établie et celle-ci ne peut être dépassée.


 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EspoirArnaud Boisset, le skieur valaisan de Coupe d’Europe qui mène une vie à pleine vitesseArnaud Boisset, le skieur valaisan de Coupe d’Europe qui mène une vie à pleine vitesse

EspoirLe Martignerain Arnaud Boisset sur le podium du super-G de Coupe d’Europe à ZinalLe Martignerain Arnaud Boisset sur le podium du super-G de Coupe d’Europe à Zinal

météoSki alpin: à Val d'Isère, la météo pousse les organisateurs à inverser le programme des coursesSki alpin: à Val d'Isère, la météo pousse les organisateurs à inverser le programme des courses

rendez-vousPlongée au cœur de l’hiver intense que s’apprête à vivre le Valais en ski alpinPlongée au cœur de l’hiver intense que s’apprête à vivre le Valais en ski alpin

retourLa skieuse d’Hérémence Mélanie Meillard pas encore de retour en Coupe du mondeLa skieuse d’Hérémence Mélanie Meillard pas encore de retour en Coupe du monde

Top