04.11.2018, 14:22

Didier Stengel: «Il est prématuré de parler de promotion… Nous sommes uniquement à mi-chemin!»

chargement
Didier Stengel, entraineur du FC Vouvry 4e ligue

 04.11.2018, 14:22 Didier Stengel: «Il est prématuré de parler de promotion… Nous sommes uniquement à mi-chemin!»

4e ligue Joint par téléphone à l’issue de la victoire face aux FC Orsières, l’entraîneur du FC Vouvry, Didier Stengel est un entraîneur heureux, son équipe finit championne d’automne!

Le FC Vouvry c’est neuf victoires et deux défaites en onze rencontres. Voici le bilan plus que flatteur de Didier Stengel. En tête de la 4e ligue à la fin du premier tour, l’entraîneur nous livre son sentiment sur cette première partie de championnat.

Ce week-end, vous remportez une victoire importante contre Orsières 3ème du championnat, que retenez-vous de la performance de vos hommes?

Mes hommes se sont montrés solides et ils ont fait le travail. Orsières a mis de l’impact physique. Cependant, on a su se montrer plus forts qu’eux dans ce domaine. Je peux même parler de match référence, mon équipe a joué exactement comme je l’attendais.

La solidité de votre équipe, vous a donc permis de passer l’épaule ce week-end face à un adversaire direct?

Oui notre solidité mais aussi notre solidarité et notre engagement nous ont permis de gagner.

Avez-vous préparé d’une manière différente ce match au sommet ou la préparation est-elle la même avant toutes les rencontres?

Non, ce n’est pas mon style de bousculer les habitudes, nous avons travaillé dur comme chaque semaine d’avant match.

À lire aussi: Le talus en direct

Grâce à cette victoire vous finissez champion d’automne, quel bilan tirez-vous de ce premier tour?

Il est très positif, on est champions d’automne. Ça faisait longtemps que le club et son entourage l’attendaient. On peut constater que notre travail de ces deux dernières années commence à porter ses fruits. Certes, on a eu un départ compliqué mais lorsque l’effectif était au complet, on a réussi à construire notre colonne vertébrale et les bons résultats se sont ensuite enchaînés.

Vous parlez du travail de ces deux dernières années que cela signifie exactement?

C’est un investissement sans faille des joueurs qui sont au club depuis plusieurs saisons. Ils ont également su intégrer de belle manière les nouveaux arrivants, ce qui nous permet d’avoir cette belle alchimie au sein du groupe.

 

«On a les cartes en main, à nous de tout faire pour les garder!»

La promotion, encore trop tôt pour en parler ou est-ce un objectif clair et défini par le club et vous-même?

Il est prématuré de parler de promotion… Nous sommes uniquement à mi-chemin. Nous allons continuer à travailler dur à l’entraînement et rester les pieds sur terre. Nous ferons le bilan à la moitié du deuxième tour.

Vous caracolez tout de même en tête après la première partie de championnat…

St-Gingolph est à un point et Orsières à cinq points, notre fauteuil n’est pas aussi grand que ça. Il ne faut également pas oublier que nous avons encore des déplacements très compliqués lors du deuxième tour.

Justement, concernant ce deuxième tour, un mot sur vos adversaires directs?

À mon avis, Orsières est très solide et ils vont rester dangereux jusqu’à la dernière journée. St-Gingolph a aussi un coup à jouer. Mais finalement, on a les cartes en main, à nous de tout faire pour les garder!


Top