16.09.2018, 18:00

Bertrand et Théo Mathys ont réalisé leur Défi, à Emosson, en tandem

Premium
chargement
Sébastien Reichenbach a accueilli à l'arrivée, au pied du barrage d'Emosson, Théo et Bertrand Mathys.

désalpe reichenbach Bertrand Mathys et son fils, Théo, atteint d’une adrénoleucodystrophie, ont pris part au Défi pour ELA lors de la Désalpe Reichenbach. «Le moteur de notre duo, c’était Théo», assure le papa.

«L’ascension? Tip top, sans le moindre problème.» Théo Mathys, 17 ans, atteint d’une adrénoleucodystrophie – une dégénérescence du système nerveux central – paraît bien moins entamé, physiquement, que son papa, Bertrand. Tous deux ont effectué le Défi pour ELA, du nom de cette Association qui lutte contre les leucodystrophies. En tandem, excusez du peu! Depuis le village de Finhaut,...

À lire aussi...

décisionCyclisme: la Cyclosportive des Vins du Valais est reportée en 2021Cyclisme: la Cyclosportive des Vins du Valais est reportée en 2021

technologieLe vélo continue à faire sa révolution et offre toujours plus de confortLe vélo continue à faire sa révolution et offre toujours plus de confort

A la trappeCyclisme: le Tour de Grande-Bretagne 2020 annulé en raison du coronavirusCyclisme: le Tour de Grande-Bretagne 2020 annulé en raison du coronavirus

attenteCyclisme: une décision quant au sort des Mondiaux 2020 à Aigle-Martigny pourrait être prise à la fin maiCyclisme: une décision quant au sort des Mondiaux 2020 à Aigle-Martigny pourrait être prise à la fin mai

espoirCoronavirus: les cyclosportives ne veulent pas quitter le peloton, cet étéCoronavirus: les cyclosportives ne veulent pas quitter le peloton, cet été

Top