28.04.2020, 07:00
Lecture: 5min

Romain Gaspoz emporté par la marée verte du Panathinaikos

Premium
chargement
Les stars du Panathinaikos ont fini par soulever le précieux trophée de l'Euroleague devant la marée verte de leurs supporters.

Le souvenir de… Le 8 mai 2011, le coach hérensard assiste à la finale du «Final Four» de l’Euroleague à Barcelone. Un moment fort en émotions, autant dans les tribunes que sur le parquet.

A peine la question posée, la réponse de Romain Gaspoz fuse déjà. Comme une évidence. C’est tout d’abord un lieu dont le technicien d’Elfic Fribourg se souvient, Barcelone et les 15 768 spectateurs de sa mythique arène Palau Sant Jordi.

Puis, une équipe le Panathinaikos d’Athènes. Quelques secondes lui sont ensuite nécessaires pour se remémorer l’adversaire: le Maccabi Tel Aviv.

Pour ce qui est de la date de cette confrontation, le technicien hérensard aura besoin...

À lire aussi...

Coronavirus: c’est l’hécatombe dans le basket valaisanCoronavirus: c’est l’hécatombe dans le basket valaisan

DécisionCoronavirus: même à huis clos, l’élite du basket valaisan continuera à jouerCoronavirus: même à huis clos, l’élite du basket valaisan continuera à jouer

SB LeagueBasket: le BBC Monthey-Chablais complice de son naufrageBasket: le BBC Monthey-Chablais complice de son naufrage

SB LeagueBBC Monthey-Chablais: cinq questions autour d’une saison en dangerBBC Monthey-Chablais: cinq questions autour d’une saison en danger

PerspectivesBasket: le Covid-19 a-t-il resserré les écarts en SB League?Basket: le Covid-19 a-t-il resserré les écarts en SB League?

Top