28.08.2017, 23:14
Lecture: 7min

Un Romand revenu de l’enfer

Premium
chargement
Sébastien avait pris contact avec des gens en Syrie par Facebook. «A cette époque, on ne parlait pas encore d’Etat islamique.»
Par Sevan pearson

Ce qui frappe lorsque l’on rencontre Sébastien (prénom d’emprunt), c’est sa gentillesse. Pourtant, il y a trois ans, ce jeune Romand est arrêté et condamné à son retour de Syrie, accusé d’avoir rejoint un groupe criminel à l’étranger. Aujourd’hui, il collabore avec les institutions en charge de la prévention dans les milieux tentés par le djihadisme. Il nous...

À lire aussi...

ParisFrance: les policiers en garde à vue pour le passage à tabac d’un producteur de musiqueFrance: les policiers en garde à vue pour le passage à tabac d’un producteur de musique

live
En directCoronavirus: 4312 nouveaux cas en 24 heures en Suisse, 141 décès et 209 hospitalisations supplémentairesCoronavirus: 4312 nouveaux cas en 24 heures en Suisse, 141 décès et 209 hospitalisations supplémentaires

PandémieCoronavirus: après l’épisode de la grippe porcine, de nombreux Suédois se méfient du vaccinCoronavirus: après l’épisode de la grippe porcine, de nombreux Suédois se méfient du vaccin

InsoliteFrance: la société Epopia, sous le nom du Père Noël, répond individuellement aux lettres des enfantsFrance: la société Epopia, sous le nom du Père Noël, répond individuellement aux lettres des enfants

La lettre au Père Noël réinventée

La petite entreprise strasbourgeoise Epopia a entrepris cette année de répondre de façon personnalisée à chaque enfant...

  27.11.2020 07:57

Etats-UnisPrésidentielle américaine: Trump fait un pas de plus vers l’acceptation de sa défaitePrésidentielle américaine: Trump fait un pas de plus vers l’acceptation de sa défaite

Top