Sidérurgie lorraine: le Nord continue de broyer du noir

chargement

France Depuis dix ans, la fin des hauts-fourneaux de la sidérurgie lorraine est devenue un symbole de la désindustrialisation du pays. Reportage avec le syndicaliste Pascal Grimmer.

Par Antoine Castineira, Florange
  21.07.2021, 00:01
Lecture: 10min
Premium
A Florange, la sidérurgie employait 25 000 salariés en 1975. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 2000 sur le site.

Devant les imposants hauts-fourneaux rouillés, le syndicaliste Pascal Grimmer montre ce qui a disparu du paysage: la fumée que les cheminées ne crachent plus depuis dix ans. Et surtout la stèle des promesses enterrées par la gauche en 2012.

Du doigt, il désigne le pied d’un monument érigé à la gloire des métallos, du temps pas si...

À lire aussi...

CambrioléeFrance: la chambre d’hôtel de la starlette Nabilla a été cambrioléeFrance: la chambre d’hôtel de la starlette Nabilla a été cambriolée

sur le trottoirFrance: 85’000 euros découverts dans une tirelire, parmi des encombrantsFrance: 85’000 euros découverts dans une tirelire, parmi des encombrants

fait diversFrance: un entrepôt industriel de Villeurbanne, près de Lyon, ravagé par un incendieFrance: un entrepôt industriel de Villeurbanne, près de Lyon, ravagé par un incendie

Top