30.01.2015, 18:02

Pays-Bas: l'homme qui a fait irruption sur le plateau TV a agi "seul"

chargement
L'individu exigeait de passer à l'antenne du journal de 20 heures pour faire des révélations "d'importance mondiale".

 30.01.2015, 18:02 Pays-Bas: l'homme qui a fait irruption sur le plateau TV a agi "seul"

Incident grave L'homme de 19 ans qui a interrompu le journal de 20 heures de la télévision publique néerlandaise a déclaré avoir agi "seul" et non au nom d'une organisation terroriste.

Le jeune homme qui a fait irruption jeudi soir, avec une arme factice, dans les studios de la télévision publique néerlandaise (NOS) a avoué vendredi avoir agi "seul" et non au nom d'une organisation terroriste, a annoncé la police. Il exigeait de passer à l'antenne du journal de 20 heures pour faire des révélations "d'importance mondiale".

Jeudi soir, le jeune homme de 19 ans avait soutenu dans une lettre de menace avoir agi au nom d'un "collectif de hackers". Il avait aussi affirmé que 98 hackers le soutenant étaient prêts à mener une cyber-attaque et que huit charges explosives radioactives avaient été placées aux Pays-Bas.

"Il a déclaré avoir agi seul et non au nom d'une organisation, et donc a fortiori pas au nom d'une organisation terroriste", a déclaré la police dans un communiqué. "Il a aussi dit qu'il n'y avait pas de cyber-attaque prévue et qu'aucun explosif n'avait été placé", a ajouté la même source.

Le jeune homme, qui doit répondre d'enlèvement, menaces et détention illégale d'armes, a comparu vendredi devant un juge qui a prolongé de quatorze jours sa détention préventive. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a évoqué vendredi "un incident grave". "Cela montre à nouveau que nous devons être et rester alertes et attentifs".

Habillé d'un costume noir, le jeune homme était muni de ce qui ressemblait à un pistolet équipé d'un silencieux, selon des images diffusées par la NOS.

Amateur des théories du complot

Il a d'abord menacé un garde de la sécurité et demandé à être emmené sur le plateau du journal de 20h00, affirmant avoir des révélations "d'importance mondiale" à faire. Le jeune homme a brièvement pris en otage un employé de la NOS, avant que la police lance l'assaut. L'homme s'est alors très calmement rendu.

Il était apparemment normal, mais avec une imagination très riche, et vivait "souvent dans son monde", a raconté à la NOS un autre de ses camarades. "Ces dernières années, il s'intéressait beaucoup aux théories du complot concernant les Francs-maçons et un 'nouvel ordre mondial'", selon la NOS.

Certains des étudiants interrogés par le "Algemeen Dagblad", cependant, estiment que le jeune homme pourrait avoir simplement voulu par ce coup d'éclat se faire remarquer pour se faire admettre dans une "fraternité" étudiante, dont les nouveaux membres sont cooptés par les anciens, mais personne n'a pu obtenir confirmation de cette hypothèse


Top