25.09.2018, 00:01

Hong Kong interdit un parti indépendantiste

Premium
chargement
Les autorités de Hong Kong ont pris des mesures sans précédent contre le Parti national. Ici, son chef de file, l’indépendantiste Andy Chan.
Par CYRILLE PLUYETTE, Pékin

ASIE Le Parti national est la première formation politique à être bannie de ce territoire, depuis sa rétrocession à la Chine en 1997.

Beaucoup y verront une preuve supplémentaire du recul des libertés à Hong Kong. Pour la première fois depuis son retour dans le giron de Pékin, en 1997, l’ex-colonie britannique a interdit, hier, une formation politique: le Parti national de Hong Kong (HKNP), qui milite pour l’indépendance du territoire.

C’est la police locale qui avait d’abord réclamé la dissolution de ce...

À lire aussi...

UKRAINEFantôme de Tchernobyl dans les pas du virusFantôme de Tchernobyl dans les pas du virus

DÉSINFOXNon, un bain brûlant ne tue pas le Covid-19Non, un bain brûlant ne tue pas le Covid-19

COVID-19Espoir en Europe, semaine difficile aux Etats-UnisEspoir en Europe, semaine difficile aux Etats-Unis

live
PandémieCoronavirus: le Premier ministre britannique, Boris Johnson, admis aux soins intensifsCoronavirus: le Premier ministre britannique, Boris Johnson, admis aux soins intensifs

TerrorismePour la première fois, les Etats-Unis mettent des suprémacistes blancs sur la liste noirePour la première fois, les Etats-Unis mettent des suprémacistes blancs sur la liste noire

Top