23.12.2017, 00:01
Lecture: 3min

Bientôt la fin d’une Lybie divisée?

Premium
chargement
Fayez al-Sarraj, chef de l’Etat libyen selon les accords de Skhirat, partage la volonté française de convoquer des élections au plus vite.
Par thierry portes

ACCORDS La France maintient l’objectif électoral de l’année prochaine.

sans un empêchement de dernière minute, Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, se serait rendu avant le 17 décembre en Libye, et peut-être aurait-il pu éviter que le maréchal Khalifa Haftar dénonce les accords de Skhirat, par lesquels la communauté internationale entend sortir ce pays du chaos....

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: deux étudiants de l'EPFL positifs pendant les examensCoronavirus: deux étudiants de l'EPFL positifs pendant les examens

Proche-OrientTrump annonce un accord de paix «historique» entre Israël et les Emirats arabesTrump annonce un accord de paix «historique» entre Israël et les Emirats arabes

téléphonie mobileSéisme: Google lance un système d’alerte pour smartphonesSéisme: Google lance un système d’alerte pour smartphones

JusticeCriminalité: la Suisse arrête un fugitif albanais et l'extrade vers l'ItalieCriminalité: la Suisse arrête un fugitif albanais et l'extrade vers l'Italie

AideLiban: la Suisse participe à la réhabilitation de BeyrouthLiban: la Suisse participe à la réhabilitation de Beyrouth

Top