11.06.2020, 14:32

Affaire Maddie McCann: un dossier de meurtre rouvert en Belgique

chargement
Un nouveau suspect dans l'affaire de la disparition de la Britannique Madeleine McCann au Portugal en 2007 a provoqué la réouverture d'un dossier sur le meurtre d'une ado en Belgique.

enquête En Belgique, une enquête a été rouverte sur le meurtre d’une adolescente en 1996, en raison un lien possible avec un nouveau suspect dans la disparition de la Britannique Madeleine McCann au Portugal en 2007.

La justice belge a rouvert l’enquête sur le meurtre en Belgique d’une adolescente allemande en 1996. La décision a été prise en raison d’un lien possible avec Christian B., le nouveau suspect dans l’affaire de la disparition de la Britannique Madeleine McCann au Portugal en 2007.

Corps mutilé

Cette adolescente allemande de 16 ans, Carola Titze, avait été retrouvée morte, le corps mutilé, en juillet 1996, dans les dunes d’une station de la côte belge, Le Coq. Le parquet de Bruges «rouvre en effet le dossier relatif à ce meurtre», a indiqué à l’AFP une porte-parole du parquet, sans plus de précisions.

A l’époque, Carola Titze était en vacances avec ses parents au Coq. Après la découverte de son corps, l’enquête s’était orientée vers un suspect allemand âgé d’une vingtaine d’années, que la victime avait fréquenté peu de temps avant durant son séjour. Ce dernier s’était vanté auprès d’elle de son passé criminel, selon les médias belges, mais n’avait jamais été retrouvé.

Nouveau suspect

Après l’identification d’un nouveau suspect allemand dans l’affaire Maddie, le juge d’instruction belge à l’époque chargé du dossier Titze, Paul Gevaert, a estimé qu’il y avait «certainement un lien à faire».

«La description (de cet Allemand, Christian B., 43 ans aujourd’hui) correspond. Le fait qu’il soit si longtemps resté au Portugal expliquerait pourquoi nous ne l’avons jamais trouvé», a déclaré ce week-end au journal flamand De Standaard le juge désormais à la retraite. Son enquête avait été classée sans suite en 2016.

A lire aussi : Affaire Maddie: la justice cherche un lien avec une autre disparition

Interrogations sur une disparition au Portugal

Dans l’affaire Maddie, la police allemande avait annoncé le 3 juin qu’elle enquêtait sur un nouveau suspect, Christian B., actuellement incarcéré à Kiel, dans le Nord de l’Allemagne, pour trafic de drogue. Ce dernier est désormais soupçonné du meurtre de cette fillette britannique qui était âgée de 3 ans lors de sa disparition au Portugal, en mai 2007, un dossier mystérieux ayant connu de multiples rebondissements.

Pédophile multirécidiviste de 43 ans, Christian B. a dû être placé dans une cellule à l’isolement pour des raisons de sécurité. Il refuse de s’exprimer sur l’affaire Maddie, a déclaré l’un de ses avocats à une chaîne allemande d’info en continu.

 

 

La justice allemande a également indiqué étudier un éventuel parallèle entre la disparition d’une fillette il y a cinq ans en Allemagne et celle de Madeleine McCann.

Par ailleurs au Portugal, le beau-père d’une fillette de 8 ans disparue en 2004 a demandé par voie de presse que les autorités s’intéressent à Christian B. dans ce dossier jamais élucidé. La petite Joana Cipriano avait disparu en septembre 2004 dans le village de Figueira, non loin de Praia da Luz en Algarve, où Maddie a disparu le 3 mai 2007. Elle n’a, elle non plus, jamais été retrouvée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

mystèreAffaire Maddie McCann: dix ans après, Praia da Luz rend hommage à la disparueAffaire Maddie McCann: dix ans après, Praia da Luz rend hommage à la disparue

EnquêteAffaire Maddie: nouvelles analyses génétiques demandéesAffaire Maddie: nouvelles analyses génétiques demandées

Top