16.09.2019, 00:01

A Hongkong, derrière la colère, la crise sociale

Premium
chargement
A Hongkong, derrière la colère, la crise sociale

ASIE Pour tenter de calmer les esprits, le pouvoir veut aider les plus pauvres, représentant 20% des habitants.

Al’ombre des gratte-ciel du quartier des affaires de Central, plus de 20% de Hongkongais vivent sous le seuil de pauvreté. Impossible de s’en sortir dans cette ville – l’une des plus chères au monde – lorsque l’on gagne l’équivalent de 450 euros par mois, le minimum social. Pour tenter d’y répondre, le gouvernement a promis deux milliards d’euros le...

Top