01.06.2018, 16:00

Le slowUp joue la continuité

chargement
Mercredi, les membres de la Protection civile et la police étaient déjà sur le terrain pour préparer les trois parcours du slowUp qui se déroulera ce dimanche 3 juin.

Sion/Sierre La 12e édition du slowUp Valais a lieu dimanche 3 juin. La manifestation mise une fois encore sur la simplicité, sans chercher à s’agrandir.

Après une édition 2017 un peu perturbée par la pluie, le slowUp Valais de ce dimanche s’annonce ensoleillé. Dès lors, plus de 20 000 participants devraient sillonner les trois parcours dessinés entre Sierre et Sion, entre 10 heures et 17 heures. Pour sa 12e édition, fort du succès remporté les années précédentes, le slowUp aurait pu voir plus grand. Mais les organisateurs souhaitent conserver la dimension «humaine» qui plaît au public. «Nous sommes dans les mêmes chiffres qu’au début», relève Marianne Bruchez, cheffe de projet. «Il y a toujours six aires d’animation, nous n’avons rien agrandi.» Les parcours restent aussi identiques, 38 kilomètres au total, avec trois boucles possibles: 13 kilomètres (aller-retour) entre Sierre et Bramois, 17 kilomètres entre Bramois et Noës et 8 kilomètres entre Noës et Sierre.

Ce maintien du slowUp dans la même ampleur qu’au début de l’aventure est une question de choix de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne, qui organise le grand rassemblement. «Nous avions déjà la première année ce souci philosophique de ne pas avoir trop de monde», explique Marianne Bruchez. «Nous ne voulions pas qu’il y ait des embouteillages. L’idée est que les gens soient bien accueillis, qu’ils soient heureux et aient une facilité d’accès et de l’espace. Les gens aiment cette simplicité très agréable.»

De nombreux bénévoles

L’événement nécessite une grosse organisation en amont. Mercredi passé, les chefs de groupe, des hommes de la protection civile de Sion et Sierre, la police cantonale, les polices municipales de Sion et Sierre se sont rendus sur le terrain pour sécuriser les parcours. Et dimanche, plus de 180 acteurs assureront la bonne marche de l’événement, avec le renfort des pompiers de Grône et Chalais. Les organisateurs pourront encore compter sur l’aide d’une centaine de membres des jeunesses de la région, ainsi que d’une trentaine d’élèves du collège des Creusets. Au total, quelque 350 personnes œuvreront en coulisses.

La plupart des participants au slowUp Valais se déplaceront à vélo, «entre 85 et 95% des gens», estime Marianne Bruchez. Quelques courageux rouleront à trottinette, chausseront les rollers ou feront le parcours à la marche.

En savoir plus: Retrouvez le programme détaillé sur le site de slowUp Valais.

A lire aussi: SlowUp: la jeunesse de Grône se mobilise pour l'événement

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CinémaPlume & Pellicule à Sierre, une édition de «résistance positive»Plume & Pellicule à Sierre, une édition de «résistance positive»

DanseCocoonDance fait éclore un corps nouveau, né de la grâce et de la violenceCocoonDance fait éclore un corps nouveau, né de la grâce et de la violence

Au milieu de l’azurVercorin: les pilotes de parapente se retrouventVercorin: les pilotes de parapente se retrouvent

Vercorin: voler comme les oiseaux

Ce sport aérien a le vent en poupe. A Vercorin, la saison estivale a été intense. La compétition Vercorun permettra...

  22.09.2020 17:34

LoisirsValais: ces sorties qui font planerValais: ces sorties qui font planer

Valais: ces sorties qui font planer

Pour se sentir pousser des ailes, quoi de mieux qu’une séance sensationnelle dans les airs? Nos suggestions pour une...

  22.09.2020 15:03

Accords et désaccordsArt et censure: l’horreur est humaine. La chronique de Jean-François AlbeldaArt et censure: l’horreur est humaine. La chronique de Jean-François Albelda

Art et censure: l’horreur est humaine

«Mettons les choses au point une fois pour toutes. La littérature, ce n’est pas l’art du bien. La littérature est l’art...

  21.09.2020 20:00
Premium

Top