28.08.2020, 11:00

Nouvelle émission de la RTS: le Valais et le bouquetin ouvrent les feux samedi

chargement
Rédacteur en chef de La Salamandre, Julien Perrot a pu dormir au milieu des bouquetins sur les hauts de Derborence.

Environnement La RTS et La Salamandre inscrivent la biodiversité dans la grille des programmes. Démarrage de cette nouvelle émission nature ce samedi avec une virée capricante en Valais.

Objet de safaris, il a récemment suscité l’émoi. Le bouquetin a le privilège d’inaugurer une nouvelle série de la RTS consacrée à la biodiversité. Mais loin de la polémique, «Nos amis sauvages» se veut une émission éducative et ludique de 26 minutes, à la portée de tous. Le premier épisode dédié à celui que l’on nomme le «Roi des Alpes» sera diffusé ce samedi 29 août à 18 h 45 sur RTS Un.

Fondateur de la revue La Salamandre, coproductrice de l’émission, Julien Perrot part à la rencontre du majestueux ongulé sur les hauteurs de Derborence en compagnie de la biologiste de l’Université de Zurich Christine Grossen, du réalisateur animalier Vincent Chabloz et d’un observateur passionné, le Valaisan François Allegro.

Pallier un manque

«Il n’y avait pas vraiment d’émission sur la biodiversité à la RTS. On a voulu pallier un manque», commente au bout du fil le rédacteur en chef qui a choisi de se focaliser sur six animaux de Suisse. Avec un leitmotiv: «La nature ordinaire peut être extraordinaire».

Car l’histoire du bouquetin dont on fête les 100 ans de la réintroduction en Suisse est souvent mal connue. L’espèce a fait l’objet d’une intense contrebande entre notre pays et le Val d’Aoste dès 1906 avec des importations clandestines depuis le parc du Gran-Paradiso, réserve de chasse du roi d’Italie Victor Emmanuel désireux de la protéger mais pas enclin à le faire chez nous. Aujourd’hui, elle souffre d’une faible diversité génétique de par cette origine quasi univoque.

 

L’équipe de tournage a choisi Derborence pour observer le bouquetin. DR

Emotions et suspense

Outre le bouquetin, il sera question de la salamandre, du martin-pêcheur, du castor, du faucon pèlerin et de l’escargot, tous observés dans des cantons différents, de Genève au Jura en passant par Fribourg, Neuchâtel et Vaud.

«On ne propose pas un nième documentaire pédagogique aride. L’idée, c’est vraiment de susciter de l’émotion chez les téléspectateurs. Avec l’équipe, on bivouaque sur place, on prend le temps. On a même dormi au milieu de trente bouquetins mâles lors du tournage en juin», se souvient avec émotion Julien Perrot.

Et si les gens ont redécouvert les joies de la nature et de la proximité à la faveur du confinement, il est plus que jamais le moment de les sensibiliser à la richesse mais aussi à la fragilité de l’environnement. «Protéger la nature autour de nous, c’est préserver notre avenir à tous!», aime à dire le biologiste neuchâtelois. Une maxime à emporter sans faute dans son sac à dos lors d’une prochaine randonnée.

 

Infos pratiques

«Nos amis sauvages», les samedis du 29 août au 3 octobre 2020 à 18 h 45 sur RTS Un.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Tourisme insoliteLötschental: on a fait dodo au milieu des cairns et des bouquetinsLötschental: on a fait dodo au milieu des cairns et des bouquetins

reportageJulien Perrot: "mon jardin est un spectacle naturel permanent"Julien Perrot: "mon jardin est un spectacle naturel permanent"

Top