Sierre: 2,6 millions pour sécuriser l’Ile Falcon

Prévus dans le cadre de la 3e correction du Rhône, des travaux vont démarrer en décembre pour sécuriser le secteur de l’Ile Falcon et permettre de protéger quelque 600 personnes.
29 nov. 2021, 11:12
/ Màj. le 29 nov. 2021 à 17:24
En octobre 2020, le Rhône était particulièrement haut dans la région de Sierre.

Le projet de 3e correction du Rhône continue d’avancer dans le Valais central. Des travaux de renforcement de digue vont en effet débuter en décembre à Sierre afin de sécuriser la zone industrielle de l’Ile Falcon. «La réalisation de cette mesure anticipée (MA) permettra de protéger quelque 600 personnes qui travaillent sur ce site et d’éviter 57 millions de francs de dégâts potentiels avec, à la clé, la sécurisation complète du secteur», annonce ce lundi par voie de communiqué le Service de protection contre les crues du Rhône. Le coût global des travaux de la «MA Ile Falcon», prévus jusqu’en été 2022, s’élève à 2,6 millions de francs.

La carte des dangers dans le secteur avant et après les travaux. © Etat du Valais

Des parois de métal de 14 mètres

Cette opération portera sur 1,7 kilomètre en rive droite du fleuve, depuis l’embouchure de la Signèse jusqu’à la colline de Géronde. Une paroi de métal (palplanches) de 14 mètres de profondeur sera insérée dans la digue. Celle-ci sera par ailleurs mise à niveau pour éviter tout débordement.

«Par rapport à une mesure anticipée classique qui supprime uniquement le risque de rupture de digue, la MA Ile Falcon présente la particularité d’apporter, en plus, une sécurisation complète du secteur grâce à la construction d’une arrière-digue en amont du secteur concerné», précise le chef de service Tony Arborino.

Ce dispositif, soit une butte en terre prolongée par un mur de béton, vise à stopper toute inondation en amont de la zone industrielle en cas de crue.

La suite aux Laminoirs

En 2022, un autre renforcement de la digue en rive droite du Rhône permettra d’améliorer la sécurité du secteur industriel des laminoirs (MA Sierre – Laminoirs), toujours sur le territoire de la commune de Sierre. «Cette MA sera prolongée vers l’aval, en 2023, par la mesure anticipée Crête-Plane qui complétera la protection du site industriel.»

L’objectif de ces différentes interventions? Améliorer la sécurité par paliers en attendant la réalisation de la mesure prioritaire (MP) de Sierre-Chippis présentée comme étant la seule à même de protéger définitivement et complètement le secteur contre le danger de crue.

La mise à l’enquête publique de cette MP devrait intervenir au plus tôt en 2023.

par Pascal Guex