Réservé aux abonnés

Crise du Covid: pourquoi la pandémie ne provoque pas encore une vague de faillites en Valais

Contrairement aux prédictions, les poursuites et faillites n’augmentent pas en Valais depuis le début de la pandémie. Au contraire, elles diminuent, mais cela n’est sans doute que temporaire.
20 avr. 2021, 05:30 / Màj. le 20 avr. 2021 à 17:14
En 2020, les offices des poursuites et faillites ont eu moins de dossiers à traiter.

Faillites, poursuites et actes de défaut de biens sont en baisse en Valais depuis le début de la crise. Et si le chômage a augmenté fortement pendant cette pandémie, les demandes d’aide sociale n’affichent pas de hausse. La catastrophe que plusieurs secteurs craignent depuis une année n’est donc pas encore d’actualité, en raison notamment des aides étatiques. Mais d’après tous nos interlocuteurs, les faillites, poursuites et aides sociales devraient augmenter à l’avenir.

Baisse des pours...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an