La campagne de la fusion Collonges-Saint-Maurice prend «une tournure nauséabonde»

Le matériel de campagne en faveur de la fusion avec Saint-Maurice a été détruit jeudi soir. Le Conseil communal de Collonges dit vouloir déposer une plainte pénale.
08 nov. 2019, 09:33
/ Màj. le 08 nov. 2019 à 11:08
Les panneaux ont été tracés durant la nuit de jeudi à vendredi.

Ils ont tous été sprayés en noir. Les panneaux d’affichage posés sur la commune de Collonges ont été saccagés durant la nuit de jeudi à vendredi. Le Conseil communal, qui les a photographiés, a dénoncé cet acte sur sa page Facebook. «La campagne prend une tournure nauséabonde à notre plus grand regret. (…) Nous respectons les avis des uns et des autres, mais nous ne pouvons pas accepter les déprédations (…)»

 

 

La commune précise dans ce communiqué que ces agissements «sont l’apanage de quelques contestataires». Elle précise vouloir déposer une plainte pénale. Le projet de fusion entre Collonges et Saint-Maurice sera soumis à votation dans ces deux communes le 24 novembre prochain.
 

A lire aussi: 120 personnes à Collonges pour débattre de la fusion

A lire aussi: Saint-Maurice fait un premier pas vers Collonges

par Isabelle Gay