Zurich: un faux "prince Philipp de Rothschild" interné par la justice

Un homme se faisant passer pour le prince Philipp de Rothschild a semé le trouble, en 2013, dans le monde de la finance zurichois. Un tribunal l'a jugé irresponsable et l'a condamné à l'internement.
07 août 2015, 15:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
65503588

Le tribunal de district de Zurich a jugé irresponsable un comptable zurichois de 61 ans et l'a condamné jeudi à un petit internement dans une institution fermée. L'homme se faisait passer pour le "prince Philipp de Rothschild" et avait semé la confusion dans le monde de la finance.

Pendant l'été 2013, le prévenu avait annoncé à des médias le rachat d'UBS par un grand groupe bancaire américain. Il avait même écrit à la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf pour la prévenir de cette opération.

L'homme opérait depuis la Bahnhofstrasse à Zurich grâce à une société boîte aux lettres. Il disposait de cartes de visite avec les armoiries de la famille Rothschild.

Menaces de mort

La justice lui reproche aussi d'autres délits. Il a menacé par écrit de torturer et tuer plusieurs personnes, dont un ancien procureur du canton de Zurich. Il a aussi écrit des lettres à caractère sexuel à des femmes qu'il connaissait.

Un représentant de la banque Rothschild est venu devant les juges pour dire que la situation a été difficile pour l'établissement bancaire. La banque renonce toutefois à exiger des compensations financières en raison de la maladie mentale du prévenu.

La défense ne s'est pas opposée à la demande de mesures stationnaires du procureur. Elle a toutefois souhaité une évaluation de la thérapie au bout de six mois déjà. Le prévenu s'est excusé auprès des victimes. Il est actuellement sous traitement médical.