Incendies en Australie: des centaines de maisons ont été détruites samedi

Après une des pires journées depuis le début de la crise des incendies, l’Australie évalue les dégâts. Un homme est décédé samedi et des centaines de maisons ont été détruites par le feu. Plus de 100’000 personnes ont été contraintes d’évacuer.
05 janv. 2020, 09:06
/ Màj. le 05 janv. 2020 à 09:06
Les rues de Canberra sont vides ce dimanche.

Les autorités australiennes évaluaient dimanche les «dégâts considérables» provoqués par les feux de forêt au lendemain d’une nouvelle journée particulièrement violente sur le front des incendies. Un 24e décès a notamment été enregistré dans le pays.

Des centaines de propriétés ont été détruites et un homme est mort alors qu’il essayait de sauver la maison d’un ami, samedi, au cours d’une des journées les pires depuis le début de la crise en septembre. Dans le sud-est du pays, le ciel est devenu noir et des cendres sont tombées sur des populations isolées.

Plusieurs villages qui n’avaient jamais connu la menace des feux de forêts risquent d’être complètement anéantis.
Gladys Berejiklian, Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud

«Nous sommes en territoire inconnu», a déclaré la Première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian. «Nous ne pouvons pas dire que nous avons déjà vécu ça. Ce n’est pas le cas», a-t-elle dit. Et de prévenir: «Plusieurs villages qui n’avaient jamais connu la menace des feux de forêts risquent d’être complètement anéantis».

A lire aussi : Incendies en Australie: plus de 100’000 habitants et touristes évacués

L’état d’urgence a été décrété dans le sud-est du pays – sa zone la plus densément peuplée – et ordre a été donné vendredi à plus de 100’000 personnes d’évacuer dans trois Etats.

Mobilisation militaire

Face à la gravité de la crise, le Premier ministre Scott Morrison a annoncé samedi la plus importante mobilisation militaire jamais réalisée: 3000 réservistes de l’armée doivent venir prêter main-forte aux pompiers volontaires exténués.

 

 

Le dévouement des pompiers, dont trois ont perdu la vie en combattant les flammes, a été salué dans tout le pays, et même au-delà.

La reine Elizabeth II a envoyé dimanche un message de condoléances au gouverneur général d’Australie, son représentant dans le pays. Elle se dit «profondément attristée» par les feux et remercie les services d’urgence «qui mettent leur propre vie en danger» pour aider la population.

Un «écocide»

Son petit-fils le prince Harry et son épouse Meghan ont aussi manifesté leur préoccupation. «La crise environnementale globale a désormais été décrite comme 'écocide'. Il est facile de se sentir impuissant, mais il y a toujours une façon de contribuer», a indiqué le couple sur les réseaux sociaux.

 

 

Des personnalités se sont par ailleurs engagées ou ont recueilli des millions de dollars pour soutenir les pompiers et les communautés touchées par les incendies, à l’image de l’actrice australienne Nicole Kidman ou de la chanteuse américaine Pink qui ont annoncé un don de 500’000 dollars américains chacune.