Accidents: 76’000 skieurs et snowboardeurs se blessent chaque année sur les pistes de ski suisses

A l’heure de midi, de nombreux skieurs et snowboardeurs sont sur les pistes. Pour éviter les accidents, il est recommandé de faire une pause et de se nourrir à ce moment de la journée. Mieux vaut aussi porter un casque ou un protège-poignets.
21 janv. 2020, 11:01
/ Màj. le 21 janv. 2020 à 11:02
Vers midi, les terrasses sont les lieux les plus sûrs sur les pistes de ski. (Illustration)

Les pistes de ski suisses font 76’000 blessés chaque année. Le pic du nombre d’accidents a lieu vers midi, précise le Bureau de prévention des accidents (BPA), appelant les skieurs et snowboardeurs à ne pas oublier de faire une pause pour se préserver.

La vitesse excessive est la principale cause d’accident, rappelle le BPA. Dans 92% des cas, les personnes sont victimes d’un accident individuel, qui peut également être causé par la surestimation de ses capacités et la distraction.

 

 

Les pistes deviennent particulièrement dangereuses juste avant la pause de midi. Un grand nombre de personnes sont sur les pistes à ce moment-là, ce qui conduit à une augmentation du nombre absolu d’accident et les premiers signes de fatigue se font sentir à ce moment là. Il est donc indispensable de faire des pauses et de manger et boire suffisamment, précise le BPA.

Etre reposé et bien nourri ne suffit toutefois pas à éviter tous les accidents. Dans ce cas, porter un casque, comme le font déjà 90% des adeptes de sports de neige, permet d’éviter un tiers des blessures à la tête. Pour les snowboardeurs l’usage de protège-poignets, encore peu répandu, est particulièrement recommandé par le BPA.