Réservé aux abonnés

Votations: pourquoi la machine à gagner qu’est Karin Keller-Sutter s’est-elle enrayée?

Défaite deux fois dans les urnes, Karin Keller-Sutter n’a pas senti le vent tourner pour la burqa et l’e-ID.

09 mars 2021, 00:01 / Màj. le 09 mars 2021 à 07:00
Bundesraetin Karin Keller-Sutter am Ende einer Medienkonferenz des Bundesrates zu den abstimmungen, am Sonntag, 7. Maerz 2021, in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)

Elle fait partie de ces politiciens drainant les superlatifs. Brillante, compétente, habile, combative… La liste pourrait être plus longue encore. Elle illustre une réalité: Karin Keller-Sutter s’est imposée dès son accession au Conseil fédéral en 2019 comme une ministre forte, une machine à gagner auréolée de quatre victoires en votation populaire sur la loi sur les armes, la pénalisation de l’homophobie, l’initiative de limitation de l’UDC et les entreprises responsables. Un sans...