Haut-Valais: une nouvelle fraude électorale dénoncée

La commune de Brig-Glis a dénoncé une possible fraude électorale qui aurait eu lieu dans le cadre des élections au Grand Conseil de dimanche. La justice valaisanne mène des investigations.
08 mars 2021, 15:01
Le Grand Conseil devra valider le résultat des élections, lors de sa session constitutive de Martigny.

Le mauvais scénario de 2017 est-il en train de se rejouer dans le Haut-Valais? En 2017, un membre de l’UDC avait commis une fraude électorale qui avait, sans doute, faussé le résultat des élections au Grand Conseil.

Rebelote cette année. La commune de Brig-Glis a dénoncé une possible fraude électorale dans le cadre de l’élection du Grand Conseil du dimanche 7 mars, annonce le Ministère public. L’infraction pourrait porter sur 25 listes à la députation et autant à la suppléance.

Pour l’heure, la justice valaisanne se refuse à tout commentaire sur cette affaire, se bornant à préciser que «des investigations sont en cours».

Des résultats à valider

En 2017, l’affaire de la fraude avait pourri la vie du Parlement cantonal pendant plusieurs sessions, les chrétiens-sociaux du Haut ayant demandé, en vain, que l’injustice (la perte d’un siège pour eux) soit réparée. Cette année, le timing est différent. La possible fraude est connue avant la validation des résultats de l’élection par le Grand Conseil, qui doit avoir lieu lors de la session constitutive du 19 avril prochain, qui se déroulera au CERM de Martigny.

Le Conseil d’Etat a d’ores et déjà annoncé que la dénonciation de la possible fraude électorale sera mentionnée dans le message qu’il adressera au nouveau Parlement cantonal à cette occasion.

Dimanche, les citoyens du district de Brigue ont élu 4 députés PDC, 3 UDC, 2 chrétiens-sociaux, une socialiste et une écologiste.

par Jean-Yves Gabbud