Réservé aux abonnés

Sous le feu de l’Etat ukrainien

L’oligarque Igor Kolomoisky, installé à Genève, se voit réclamer 250 millions de francs en justice.
08 févr. 2019, 00:01
Switzerland's (left) and the Canton of Geneva's (right) flags above the entrance to the Palace of Justice on Place du Bourg-de-Four 1 in Geneva, Switzerland, where the Tribunal civil de premiere instance and the Cour de Justice are located, pictured on October 10, 2017. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
 
Eine Schweizer Fahne (links) sowie eine Fahne des Kantons Genf (rechts) ueber dem Justizpalast am Place du Bourg-de-Four 1 in Genf wo sich das Tribunal civil de premiere instance und der Cour de Justice befinden, aufgenommen am 10. Oktober, 2017. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SCHWEIZ GENF JUSTIZPALAST

L’oligarque ukrainien Igor Kolomoisky, installé depuis une quinzaine d’années sur les rives du lac Léman, n’en finit pas de faire face à des accusations de spoliation. Les autorités ukrainiennes lui réclament 250 millions de francs et ont saisi le Tribunal de première instance de Genève pour faire valoir leurs droits dans le cadre d’une procédure civile.

«La procédure est engagée à Genève, étant donné qu’Igor Kolomoisky est domicilié dans cette ville», explique Marc Hassberger, de l’étude Chabrier, mandatée par la banque centrale d’Ukraine. Le 19 décembre, son étude déposait un mémoire «étoffé ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois