Réservé aux abonnés

Your Challenge: un plan séduction pour redorer l’image de la profession de maçon

Certains métiers de la construction sont en voie de disparition en Valais. Le salon des métiers, qui ouvre ses portes ce mardi, part à la conquête des jeunes.
11 févr. 2020, 05:30
Vincent Bonvin, président du Bureau des métiers, et Claude Pottier, chef du Service de la formation professionnelle, misent sur la maison virtuelle pour attirer davantage de jeunes dans les métiers manuels.

«Les chiffres sont édifiants. En dix ans, le Valais compte au moins 50% d’apprentis maçons en moins!», lance d’emblée Claude Pottier, chef du Service de la formation professionnelle. En 2008, quelque 80 jeunes entraient en apprentissage de maçonnerie, alors que lors de la rentrée 2019/2020, ils n’étaient que 28. «Or, idéalement, il faudrait 60 à 70 nouveaux apprenants maçons pour assurer la relève», ajoute Claude Pottier.

Le secteur de la maçonnerie est l’un des plus ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois