Wikivalais fait des émules en Suisse

Deux cantons montrent un intérêt pour la démarche de la médiathèque Valais avec son réseau wiki.

22 juil. 2012, 16:19
Wikivalais pourrait inspirer hors canton. Maude Thomas, responsable du réseau, a présenté le concept à deux cantons.

Les Fribourgeois veulent se faire une place sur la toile et pourrait bien s’inspirer du projet Wikivalais. Les Tessinois se montrent également intéressés par le concept. Ils sont venus dernièrement découvrir les différents outils mis en place par la médiathèque Valais. Concrètement, Wikivalais fonctionne un peu comme l’encyclopédie en ligne Wikipédia, mais avec des critères moins restrictifs. C’est en fait un outil collaboratif qui vise à mettre en valeur le patrimoine valaisan. Si ces autres cantons viennent aux nouvelles, c’est que: «depuis plusieurs années, le canton du Valais est un pionnier dans la publication de contenus informatifs sur Internet. Nous sommes souvent cité en référence sur le plan suisse», précise Maude Thomas, responsable de Wikivalais.

Des données évolutives

La base est opérationnelle depuis 2008: «Au début, nous avons mis en ligne une base de données recensant 1200 personnes ayant contribué à la presse valaisanne. Et au fil des années, nous avons rajouté des informations en créant des portails spécifiques sur l’histoire, le patois, la faune, la flore ou encore le patrimoine immatériel», explique Maude Thomas.

Comme c’est un outil collaboratif, tout un chacun peut aller ajouter des informations ou corriger des erreurs, que ce soit sur un profil ou sur une notice. «Il y a encore des inexactitudes sur la base de données. On veut que les gens nous les signalent ou qu’ils aillent les modifier par eux-mêmes. Globalement, on remarque qu’ils interviennent de plus en plus pour mettre à jour les données. C’est particulièrement le cas avec les auteurs et les chercheurs. Ils ajoutent leur nouvelle publication. En fait, nous sommes très bien référencés sur Google. Et c’est un avantage pour eux», poursuit-elle.

Encyclopédie représentative

«A long terme, nous aimerions avoir une encyclopédie sur le Valais, avoir quelque chose de représentatif. Mais ça prendra du temps. Le problème reste toujours de savoir qui créé le contenu. En principe, nous nous basons sur des partenariats», note-t-elle. Les 5 collaborateurs de Wikivalais ont donc encore du pain sur la planche.