Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Voyager de ferme en ferme au prix d'un coup de main

Le wwoofing gagne du terrain. En Australie et en Nouvelle-Zélande, c'est devenu un véritable mouvement. En Valais, deux fermes accueillent ces voyageurs. Visite à Darnona pour voir comment ça marche.

03 août 2010, 05:04

T-shirt noir tout propre, jeans de marque, i-pod dans la poche, petites baskets. Young Min suit la mode sans excès. La fourche à la main, il s'applique à tourner le foin dans un champ raide à souhait. Il tranche avec le décor Young Min. Un citadin à la campagne.

Il vient d'une grande ville coréenne où il étudie l'éducation et le coaching de carrière. Il a la carrure d'un intellectuel et pourtant, il passe son été à travailler dans des fermes suisses. «C'est une manière très intéressante de voyager et j'apprécie beaucoup le calme de la nature.» Young Min est arrivé dans la famille Wyder Besson grâce à un réseau international il y a seulement quatre jours. En Valais romand, il n'a pas d'autre possibilité. La ferme de Darnona est la seule à accueillir des voyageurs.

Deux mois en Suisse

Avant, Young Min était dans une ferme-auberge dans le canton...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias