Vote: on continuera à payer le timbre

Le timbre de l'enveloppe de vote par correspondance restera payant. Le Grand conseil a refusé la proposition du député PLR Alexis Turin qui demandait que l'Etat prenne ces frais à sa charge pour lutter contre l'abstentionnisme.
06 août 2015, 15:19

Le député Alexis Turin (PLR) a proposé que l’Etat prenne en charge les frais de retour des enveloppes contenant les bulletins de vote «pour apporter une réponse à l’abstentionnisme». Selon ses calculs, l’opération aurait coûté 150 000 francs par an à la caisse cantonale. «On n’a pas à payer pour un acte civique», ajoute René Constantin (PLR). Cette idée a été rejetée par 58 voix contre 51 et 4 abstentions.