Réservé aux abonnés

Votation cantonale du 19 mai: modifier la Constitution valaisanne pour tenir compte de la fraude électorale

Le 19 mai, les Valaisans ne voteront pas seulement sur la loi sur les armes et la réforme de l’AVS et de l’imposition des entreprises. Zoom sur l’objet cantonal dont personne ne parle: la modification de la Constitution censée optimiser la tenue des scrutins valaisans.
06 mai 2019, 17:00
Les autorités entendent agir sur plusieurs fronts pour lutter contre la fraude électorale.

Pour comprendre l’objet cantonal de la votation du 19 mai, il faut s’imaginer cette scène. Nous sommes le troisième dimanche de mars, jour du second tour de l’élection au Gouvernement. Un fraudeur parvient à falsifier le scrutin. Un conseiller d’Etat est élu à la place d’un autre. Quelqu’un s’en aperçoit huit jours plus tard. Il fait recours. Problème: le Grand Conseil a validé l’élection quelques heures plus tôt. Constitution valaisanne oblige, ce vote d’homologati...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois