Réservé aux abonnés

Viola Amherd pour la défense du Lötschberg

05 juin 2016, 23:32 / Màj. le 06 juin 2016 à 00:01
Sion, le 18.05.2016



A quelques jours de la votation sur la nouvelle loi de la procréation médicalement assistée (DPI), les femmes valaisannes, tous partis confondus, s'unissent pour dire oui, encore une fois oui.

Ici Viola Amherd.



Christian Hofmann/Le Nouvelliste

Viola Amherd est la nouvelle directrice du Comité du Lötschberg. La conseillère nationale valaisanne PDC prend les rênes du groupement qui demande que l’axe Lötschberg -Simplon soit intégré à la prochaine étape d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire, notamment via l’aménagement de la deuxième voie du tunnel. La politicienne de 53 ans est membre de longue date de la Commission des tranports et des télécommunications du Conseil national. Elle s’avère être une spécialiste de ces domaines. Le Comité du Lötschberg compte plus de 300 membres, dont les cantons de Berne, les deux Bâle, Fribour...