Vers la gestion intelligente de l'énergie de vos maisons

Cinq partenaires valaisans prennent part à un projet européen portant sur la gestion à distance et individuelle de la consommation électrique pour le chauffage et l’eau chaude. Après une phase test concluante, 200 ménages répartis sur les territoires suisse et norvégien participeront l’hiver prochain à une phase pilote qui aura valeur de test technique.

18 mai 2016, 13:45
Les cinq partenaires valaisans du projet européen SEMIAH: Pierre-Antoine Fellay (SEIC-Teledis), Pierre Roduit (HES-SO Valais-Wallis), Benoît Cosandey (Netplus), Karl Werlen (Misurio) et Fabian Schmidhalter (EnAlpin) avec les différents éléments qui constituent le système de pilotage.

C’est un simple boîtier qui se place à côté du modem internet et est relié par wi-fi à des capteurs situés sur le compteur électrique et dans les différentes pièces de la maison. Un outil capable de mesurer, contrôler et commander intelligemment la consommation énergétique d’un logement pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Parmi ses objectifs: une réduction de la facture d’électricité et une meilleure intégration des énergies renouvelables, sans impact sur le confort du consommateur.

Baptisé SEMIAH et lancé en octobre 2014, ce projet européen est piloté par un consortium de douze partenaires issus de quatre pays. Dont 5 Valaisans: la HES-SO Valais-Wallis, les distributeurs SEIC-Teledis et EnAlpin, la société de gestion Misurio et l’opérateur télécom Netplus. Il bénéficie d’une subvention européenne de 3,7 millions de francs.

Après une première série de tests l’hiver dernier sur vingt maisons en Valais et en Norvège, le système entrera l’hiver prochain en phase pilote. 200 ménages répartis sur les territoires suisse et norvégien participeront à cette étape qui aura valeur de véritable test technique. Les distributeurs prévoient une commercialisation à l’horizon 2018.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques du jeudi 19 mai.