Valais: un médecin acquitté après un décès

Le Tribunal cantonal valaisan a acquitté un médecin après le décès d’un de ses patients en 2014.

09 juin 2021, 12:23
Le médecin avait déjà été acquitté par le Tribunal de Brigue.

Confirmant la précédente décision du Tribunal de Brigue, le Tribunal cantonal a acquitté de l’accusation d’homicide par négligence le médecin de famille d’un patient décédé en septembre 2014, plusieurs jours après une opération de réduction de l’estomac. Le Ministère public n’avait pas fait appel de l’acquittement en première instance, cependant la veuve du patient demandait une condamnation. Un recours au Tribunal fédéral reste possible.

Le patient avait subi une opération sans complications le 29 août 2014 dans une clinique et avait été renvoyé chez lui le 2 septembre. Il devait être suivi par son médecin traitant. Deux jours plus tard, en raison de douleurs, ce patient a contacté dans la matinée ce praticien par téléphone. Ce dernier a recommandé la prise d’un antidouleur, mais sans effectuer d’examen personnel. Le patient est décédé dans l’après-midi. La cause: une fuite dans la suture chirurgicale a provoqué une péritonite.

Le médecin aurait-il dû examiner le patient en personne plutôt que par téléphone? Les experts n’ont pas pu établir avec une probabilité suffisante qu’un examen personnel immédiat aurait sauvé la vie du patient.