Valais: les dameuses des pistes de ski seront exonérées d’impôts

Le Grand Conseil valaisan se montre favorable à une modification de la loi pour que les engins utilisés pour préparer les pistes de ski et de ski de fond ne paient plus l’impôt sur les véhicules à moteur.

06 mai 2019, 11:56
Comme elles ne roulent pas sur les routes, les dameuses ne vont plus être imposées.

Les dameuses de pistes de ski et de ski de fond seront exonérées de l’impôt sur les véhicules à moteur en Valais. Le Grand Conseil a refusé de renvoyer le projet de loi prévoyant ce changement lundi, par 93 voix contre 23.

Les Verts ont demandé, en vain donc, de renvoyer le projet pour qu’une réforme plus globale de la loi sur l’imposition des véhicules automobiles, concernée ici, soit entreprise. Le chef de l’Alliance de gauche, Emmanuel Amoos a ironisé en calculant que les 60 000 francs d’impôts économisés ne représentent qu’un infime pourcentage du chiffre d’affaires des entreprises de remontées mécaniques et que ces dernières ne seront pas sauvées par le cadeau qui leur est accordé par les députés.

Après ce vote positif lors de l’entrée en matière, les députés voteront de nouveau jeudi matin sur cet objet. En cas de oui, ce qui semble acquis, le conseiller d’Etat Frédéric Favre militera pour une mise en œuvre de ce changement au 1er janvier 2020.

Cette décision du Grand Conseil fait suite à une motion déposée par les groupes PDC et acceptée par le Parlement cantonal en mars 2018.

A lire aussi : Valais: les dameuses des pistes de ski seront exonérées d’impôts