Valais: Le PLR fâché contre le maintien de la règle d'un seul élu par district au gouvernement

La suppression de la règle d’un seul élu par district au gouvernement n’a pas passé la rampe du Grand Conseil vendredi. Coup de gueule du PLR.
16 déc. 2018, 16:45
René Constantin, président du PLR valaisan pousse un coup de gueule sur le mode d'élection au Conseil d'Etat.

Le Parti libéral radical valaisan ne digère pas le maintien de la règle constitutionnelle d’un seul élu par district au gouvernement cantonal voté vendredi par 61% du Grand Conseil. Dans un communiqué diffusé samedi, le PLR estime que «cette règle a souvent péjoré la marge de manœuvre des partis minoritaires avec, comme corollaire, la mise en place de stratégies parfois fumeuses, difficilement compréhensibles pour notre population.» Et le la formation politique par son président René Constantin d’enchainer: «Ces élus dont un grand nombre ne jure que par Dieu tout en implorant sa divine protection, étaient-ils habités par les vieux démons du protectionnisme à tout crin, du maintien de l'existant, de demi- districts et districts dont certains comptent moins de 10 000 habitants?»

A lire aussi : Conseil d’Etat: la majorité PDC-UDC du Grand Conseil maintient la règle d’un seul élu par district

Rappelons que c’est un bloc PDC-UDC qui a refusé la suppression de cette règle, invoquant la représentation des régions de montagne et le futur travail de la constituante. “Peut-être fallait-il une preuve supplémentaire de l’impérieuse nécessité de confier à une Constituante la tâche de réviser le texte fondamental...”, peste le PLR.

Les 130 Constituant-e-s siégeront, eux, pour la première fois lundi soir.

A lire aussi : Le bureau transitoire de l'assemblée constituante bientôt formé

par Pascal Fauchère