Réservé aux abonnés

Valais: de grandes quantités de pesticides sur une parcelle bio

Greenpeace a mesuré les pesticides dans l’air grâce à quatre capteurs placés dans différentes régions de Suisse. Celui placé sur une parcelle bio en Valais présente une pollution six fois plus importante que les autres. Des produits qui n'ont pas été utilisés par le producteur bio.

11 nov. 2020, 09:00
Drones pour sulfater les vignes.

De mai à novembre 2019, Greenpeace a disposé quatre capteurs sur le territoire suisse, à proximité des cultures, pour mesurer la présence de pesticides dans l’air. Comme attendu, les résultats montrent que les produits sont présents. La surprise, c’est que le capteur valaisan, installé sur une parcelle bio à côté d’un vignoble conventionnel, affiche une pollution beaucoup plus importante que les trois autres capteurs, jusqu’à 23 fois plus de pesticides que celui basé dans le n...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois