Valais: dans les bus et les cars, pour récupérer son bien oublié, il faut payer

Vous avez oublié votre sac dans un Bus Sédunois ou un car postal? Si par chance il a été retrouvé, il faudra débourser dix francs pour le récupérer.
14 oct. 2016, 10:19
Il vaut mieux éviter d'égarer ses biens dans les transports publics si vous ne voulez pas mettre la main au porte-monnaie.

Dix francs. C’est le montant qu’il faut payer pour récupérer un objet oublié dans un bus sédunois, respectivement un car postal. Cette somme a surpris et interloqué une lectrice sédunoise qui s’est plaint récemment de la méthode et doute de sa légalité: «Plusieurs amies ont dû payer pour récupérer les affaires de leurs enfants, des trousses, vestes ou sacs de gym. Mon fils va prendre le bus l’année prochaine et comme il est tête en l’air, je crains que cela va me coûter bonbon…»

Du côté de CarPostal, qui gère également les Bus Sédunois, on comprend cette réaction. «Il est évident que ce n’est pas une situation agréable de payer pour récupérer quelque chose qui nous appartient», constate Katharina Merkle, porte-parole du géant jaune. 

Néanmoins, Carpostal a introduit cette taxe en raison de la logistique nécessaire à la récupération des biens égarés. «Notre but est qu’un maximum de personnes puisse retrouver ce qu’il aurait oublié. Et pour obtenir ce résultat, tout un processus a été mis en place.» 

Retrouvez le détail de ce processus, les statistiques des oublis en Valais ainsi que la méthode des CFF qui est encore plus chère dans nos éditions papier et numériques du samedi 15 octobre

par David Vaquin